Un tendre Cœur de Pirate

Cœur de Pirate court après le temps. Et le sommeil. Notre conversation avec la chanteuse est ponctuée de bâillements. « Je suis arrivée hier de France », s’excuse-t-elle.

Quand on est dans la peau de Béatrice Martin alias Cœur de Pirate, il est facile de perdre la notion du temps. La jeune chanteuse, 22 ans, passe sa vie entre son pays de coeur, la France, et sa province natale, le Québec. Derrière ces allers-retours permanents, il y a des raisons professionnelles, mais aussi un « amoureux », glisse-t-elle.

Cœur de Pirate, fille de pianiste, a connu la célébrité immédiate, presque par hasard, après avoir mis en ligne quelques titres sur MySpace en 2008. Face à l’engouement, elle compose un album éponyme qui sera distribué en 2009 par le label Disques Barclay en France. Elle a alors 19 ans et sort à peine de l’adolescence, période chargée émotionnellement qui lui sert d’inspiration pour ses textes. « C’est un album que j’ai fait pour moiJe ne pensais pas que je connaîtrais un succès comme celui-là», dit-elle, modeste, alors qu’elle remporte une Victoire de la Musique en 2010.

Depuis, elle en a fait du chemin. Son album Cœur de Pirate est certifié «platine» au Canada et en Belgique, disque d’or en Suisse et triple-platine en France, ce qui représente plus de 600.000 copies vendues dans le monde. Et pourtant, elle garde l’impression que « tout peut s’arrêter à tout moment, alors je profite ». Elle sait aussi mener sa barque et maîtrise le marketing: sa tournée américaine coïncide avec de très soignées photos de nu. Coeur de Pirate se déshabille pour des clichés très classe et sexy, afin de faire oublier des photos moins maîtrisées qui avaient surgi il y a quelques années et enflammé la Toile. La jeune star apprend vite.

Ce qui ne changera pas, en revanche, c’est son amour pour la langue française. « Le français est la langue de Brel, de Gainsbourg, c’est la langue de l’amour ». Dans des interviews précédentes, elle affirmait plancher sur quelques chansons dans la langue de Shakespeare, mais dit y avoir renoncé. «Je n’ai pas d’album en anglais prévu, pour le moment je me concentre sur ma tournée, et puis l’idée, c’est, grâce au succès dans la francophonie, de continuer à faire des concerts », dit-elle.

En tournée au Québec et aux Etats-Unis, puis en Europe à partir du mois de mars, la jeune femme fait actuellement la promotion des chansons de son deuxième album, Blonde, sorti en novembre 2011 et déjà disque d’or au Canada.  Ce nouvel opus aux textes à la fois lyriques et obscurs et au son volontairement rétro comporte une chanson qui célèbre la Place de la République, où la chanteuse a habité la première fois qu’elle s’est rendue à Paris. Dans cet album, elle explore avec poésie « toutes les phases de l’amour, de la rencontre à la rupture, et même après ». Un album qui lui vaut d’être nominée pour une nouvelle Victoire de la Musique dans la catégorie « Album chanson de l’année » 2012. Concourir contre Hubert-Félix Thiéfaine, vétéran de la chanson d’auteur, Catherine Ringer, ex-Rita Mitsouko, et Camille, pointure vocale, ne va pas être facile, mais Cœur de Pirate, savoure pour le moment la nomination. « C’est toujours cool de rencontrer le succès et la reconnaissance».

Et le 27 janvier prochain, elle rencontrera New York. Elle s’émerveille d’avance : «Je n’aurais pas imaginé qu’une fille comme moi puisse vivre ça».

Infos pratiques :

Cœur de Pirate, le 27 janvier à 21h à Highline Ballroom , 431 W 16th St (entre 9th et 10th Ave), New York.

Ailleurs aux Etats-Unis: Philadelphie le 24 janvier; Wahsington le 27 janvier et Boston le 28 janvier.