Un nouveau café belge NewTree pousse à San Francisco

Infos pratiques

Café NewTree

1 Ecker St
San Francisco

311 California St #120
San Francisco

Site web

Après avoir vendu ses chocolats dans la grande distribution en Europe, en Asie et aux Etats-Unis, NewTree continue sa percée dans le monde des cafés-boutiques.

Un nouveau lieu NewTree, dans le Financial District de San Francisco, vient d’ouvrir ses portes avec pour but de faire aussi bien que le premier. Un premier café NewTree avait ouvert en 2012, également dans le Financial District, et a immédiatement montré des signes de bonne santé, assure Benoît De Bruyn, le patron belge de cette marque de chocolats.

« C’est un lieu atypique qui se distingue des autres chaînes de cafés, car nous y vendons nos chocolat produits en Belgique et 100% bio, mais aussi une nourriture saine, du bon chocolat chaud, des sandwiches sains, le tout dans un environnement et un décor qui utilisent des matériaux issus du développement durable. »

Si Benoît De Bruyn envisage d’autres points de vente dans le futur, il estime que l’idée de la franchise dénaturerait l’essence de la marque. « Si on réussit à San Francisco, on peut réussir partout. La clientèle est l’une des plus exigeantes des Etats-Unis et la concurrence y est extrêmement féroce, beaucoup plus qu’en Europe. Tout fier que je sois du chocolat belge qui n’a plus à faire ses preuves sur le marché mondial, en terme d’innovation, en revanche, nous n’avons rien à apprendre aux Américains, et je dois avouer qu’aujourd’hui sur mon top 10 des meilleurs chocolatiers, six sont américains. »

NewTree de son côté, essaie de se distringuer par la vision de son créateur, qui veut, via son business, participer à la reforestation de la région de Sarayaku en Amazonie. Benoît De Bruyn a créé cette marque de chocolat belge équitable en 2002 aux Etats-Unis. Cet entrepreneur bruxellois, qui a toujours baigné dans la préservation de l’environnement depuis son plus jeune âge, est ingénieur en biochimie de formation. Il s’est très jeune retrouvé directeur financier d’une holding belge en biotechnologies, et a décidé, à 28 ans, de tout changer.

« J’avais tout, mais je ne me voyais pas vieillir ainsi, alors j’ai décidé de tout quitter pour créer ma société, qui correspondrait à ce que je suis et ce que j’ai toujours voulu véhiculer. Pour l’anecdote, quand je suis allé voir mon patron, il ne voulait pas me laisser partir, mais quand il a vu ma détermination, il est devenu mon premier actionnaire à 25 % !»

Arrivé en Californie en 2010 avec sa femme, leurs quatre enfants et juste des sacs à dos, ce pionnier belge que tous ses amis considèrent comme un aventurier est déterminé à poursuivre son rêve californien. « Je suis un entrepreneur dans l’âme. Tant que c’est un succès, je resterai. »

Infos pratiques

Café NewTree

1 Ecker St
San Francisco

311 California St #120
San Francisco

Site web

Journaliste, réalisatrice, écrivain et actrice, Samantha Vandersteen (Sam VanSteen) est née à Lille en 1973. Son premier manuscrit, un polar politique, fut écrit durant ses années de Fac, à Lille III alors qu’elle est en Licence de Lettres Modernes. Après son mémoire de Maîtrise sur William Faulkner et Claude Simon en parti écrit à L’université de West Virginia lors d’un échange universitaire, elle rejoint Paris et une petite télé du câble qui monte : CANAL J. Elle y devient journaliste, présentatrice, réalisatrice et continue par ailleurs d’écrire pour la presse ainsi que pour le site web de la chaîne. Elle enchaîne ensuite plusieurs chaînes et expériences télévisuelles. Elle présente le JT d’EQUIDIA en direct deux fois par jour pendant 2 ans puis rejoint l’équipe des sports équestres où elle réalise plusieurs documentaires, ainsi que des reportages qu’elle présente pendant plusieurs années. Elle publie son premier livre, un roman pour les jeunes adolescents LE MELI MELO d’ALMA ET LEO qui sera suivi de près par UNE TRIBU, DEUX TRIBUS, TROIS TRIBUS… UNE SEULE PLANETE aux éditions LES PORTES DU MONDE. Un troisième livre sortira aux éditions Hachette issu de sa chronique sur Canal J, qu’elle écrit et supervise elle-même, et préfacé par Edwige Antier. Elle publie ensuite MEMOIRE VIVE, un thriller noir dont l’action se situe dans le monde de la production audiovisuelle. C’est via la lecture de ce dernier que Christophe Lambert la découvre et lui demande de collaborer à LA FILLE DE MES REVES , collection SOON aux éditions SYROS, un roman d’anticipation écrit à quatre mains et publié en 2011. Entre temps, elle participe également en tant qu’assistante réalisatrice à l’adaptation pour Arte de LA FACE CACHEE DU PETROLE, et effectue pour Eric Laurent, auteur et grand reporter, une grosse part d’investigation sur LA FACE CACHEE DES BANQUES, puis sur LE SCANDALE DES DELOCALISATIONS, le tout publié aux éditions PLON. En parallèle, elle développe une carrière de comédienne et se forme au Laboratoire de l’acteur avec Hélène Zidi Cheruy, elle y aura l’occasion de travailler avec Guila Braoudé sur l’écriture scénaristique, à la Voie de l’Acteur avec Fabrice Merlo, puis avec la réalisatrice franco-américaine Kim Massee. Elle intègre également les ateliers d’improvisations du Théâtre LE BOUT avec Emilie Pfeiffer pendant deux ans. C’est à San Francisco où elle est installée depuis 2010 avec mari et enfant, et où elle a monté la structure LILI MERVEILLE LLC, qu’elle rencontre Rob Nilsson. Elle tourne le long-métrage MAELSTROM sous sa direction qui fait son avant-première au festival de Mill Valley le 7 octobre 2012, et BRIDGE TO A BORDER actuellement en fin de post-production. Fin 2012, elle publie MON REVE AMERICAIN sur amazon.fr et sous son pseudo Sam Vansteen. Elle publie son deuxième livre à quatre mains avec Christophe Lambert VIRUS 57 en juin 2014, un guide d’installation aux USA pour les français aux Editions Hikari VIVRE LES USA en mai 2014, a repris sa plume de presse pour French Morning San Francisco, l’Express, et continue la réalisation audiovisuelle pour différentes productions françaises (Arte –W9 – France 3 – CANAL + - NRJ 12 - Equidia…)
Article précédentDirtyphonics vient renverser Houston
Article suivantPierre Niney ouvre le festival ColCoa à Los Angeles