Un face-à-face littéraire franco-américain à Culver City

Le pilier central du projet : le dialogue, ou plutôt les dialogues, entre écrivains et acteurs, français et américains, entre mots écrits et parlés.

Organisé pour la première fois en 2010 sur le boulevard Abbot Kinney à Venice Beach, Français et Américains étaient alors venus nombreux écouter les lectures, débats et conversations proposées conjointement par les services culturels français à Los Angeles, le département des Études françaises et francophones de UCLA et l’Institut français.

Pour 2012, la première soirée du festival s’ouvrira par une célébration des cultures urbaines française et américaine et l’art du slam, avec le programme Speak Easy – An Evening of Poetry and Performance. Le City Hall de Culver City accueillera une représentation d’auteurs compositeurs engagés : Michael Cirelli, le directeur exécutif de l’association éducative Urban Word NYC, ainsi que les slameurs francophones Souleymane Diamanka, qui a collaboré avec les Nubians et Grand Corps Malade, et Rouda, membre éminent du label de slam français 129H.

Adam Somers, directeur exécutif du PEN Center USA, co-sponsor de la soirée, se dit « très content » de collaborer avec les services culturels français. Il souligne l’importance artistique et sociale de l’événement, grâce aux échanges entre auteurs et publics américains et français. Les spectateurs auront d’ailleurs l’occasion de parler avec les artistes après leur représentation, lors d’une discussion modérée par Dominic Thomas du Département de français de UCLA.

Pour le samedi, c’est l’Actors Gang qui s’alliera aux services culturels français en proposant trois séances de lectures au Ivy Substation de Culver City.

La journée commencera avec « la Théorie française et l’Expérience Semiotext(e)» en Amérique et en France, au travers des lectures franco-américaines de trois auteurs universitaires aux carrières riches: le professeur Sylvère Lotringer (Columbia University), critique littéraire et théoricien de la culture, Noura Wedell (USC), qui travaille avec Lotringer pour la maison de publication indépendante Semiotext(e), et Laure Murat (UCLA), qui a récemment reçu la bourse Guggenheim pour son travail dans le domaine de l’histoire culturelle et des études du genre. Leurs lectures et discussions mêleront philosophie, anthropologie et avant-garde.

Dans l’après-midi « Hollywood et la Célébrité » seront sous la loupe de trois écrivains, deux français et un américain: Pascal Bruckner, collaborateur au Nouvel Observateur et maître de conférences à l’IEP de Paris, Simon Liberati, ancien contributeur pour FHM (entre autres) et auteur d’un livre choc sur l’actrice Jayne Mansfield, et Allison Burnett, qui a écrit et co-écrit plus d’une douzaine de films hollywoodiens.

Le clou du festival sera la session « Ville des Lumières, Ville du Noir » pour les amateurs du genre, avec comme invités: James Ellroy, l’auteur du roman L.A Confidential, le professeur et prolifique écrivain Percival Everett (USC), qui a reçu plusieurs distinctions dont l’Academy Award de Littérature, et Aurélien Masson, éditeur de Série Noire, la collection de romans policiers des éditions Gallimard.

Infos pratiques festival:  

Vendredi 18 – Culver City City Hall, 9770 Culver Boulevard CA 90232. Réservations obligatoires au Bureau des Affaires culturelles de Culver City : (310) 235-5716 – Samedi 19 – Ivy Substation, 9700 Venice Boulevard, Culver City CA 90232. Premiers arrivés, premiers servis. Site officiel