Donald Trump ira en Normandie pour le 75e anniversaire du Débarquement

Donald Trump et Emmanuel Macron

Entouré de vétérans de la Seconde Guerre mondiale dans le Bureau ovale à Washington, Donald Trump a annoncé le jeudi 11 avril qu’il se rendrait en France en juin pour célébrer le 75ème anniversaire du “D-Day”. “J’y serai”, a indiqué le président américain a l’un des vétérans, faisant référence aux cérémonies prévues le 6 juin en France.

Près de 10.000 soldats alliés, dont une majorité d’Américains, furent blessés ou tués le 6 juin 1944, lors de la célèbre opération militaire amphibie sur les côtes de Normandie. Ce débarquement, qui reste la plus large invasion maritime de l’histoire, marquera le début de la Bataille de Normandie.

Le dernier voyage de Donald Trump en France en novembre ne s’était pas bien passé. Présent à Paris pour célébrer le centenaire de l’armistice de 1918, le président américain avait été critiqué pour avoir boycotté les cérémonies en extérieur à cause de la pluie. Emmanuel Macron l’avait aussi attaqué de manière voilée lors d’un discours sur les Champs-Elysées en présence d’autres chefs d’Etats et de gouvernements, critiquant le nationalisme et “la fascination pour le retrait, la violence et la domination“. Ce à quoi le leader américain avait répondu sur twitter, à son retour aux Etats-Unis, qu’Emmanuel Macron “souffrait d’un taux d’approbation très bas, 26%, et d’un taux de chômage de presque 10%. Il essayait juste de changer de sujet. Au passage, il n’y a pas pays plus nationaliste que la France, un peuple fier qui a raison de l’être… Make France Great Again“.

En 2014, l’ancien président américain Barack Obama, tout comme Vladimir Poutine et Angela Merkel, s’étaient rendus en France aux côtés de François Hollande pour le 70ème anniversaire du Débarquement.

Advertisement