Comment trouver un emploi aux USA ?

Le rêve américain ne tient souvent qu’à un fil : trouver un travail aux Etats-Unis. Recherche d’emploi, CV, visas, on vous donne toutes nos astuces pour décrocher le gros lot.

Trouver un emploi

  • Depuis la France

Vous trouverez en ligne des sites américains comme Jobhunt ou Jobstar qui peuvent vous aider à trouver un travail aux Etats-Unis. Il existe également de nombreux portails d’expatriation qui proposent des offres d’emploi dans divers domaines comme French Jobs, Monster ou encore Pole Emploi International qui vous permet de fouiller les offres d’emploi par secteur et région du monde. Le site Tech Me Abroad recense, pour sa part, les offres d’emplois dans le monde de la tech.

Si vous êtes intéressés par les organisations internationales, le site de La Délégation des Fonctionnaires Internationaux (DFI) publie les offres d’emplois émises par ces organisations. Ces postes s’adressent à des professionnels venant aussi bien du secteur public que du secteur privé. Il faut savoir parler anglais, et dans l’idéal une troisième langue, et avoir eu une première expérience professionnelle à l’étranger. De nombreux postes sont proposés notamment à New York. Ces emplois ne dépendent ni du réseau diplomatique ni de la fonction publique française, vous n’avez donc pas besoin d’être fonctionnaire pour postuler.

L’enseignement du français aux Etats-Unis est une autre option. Vous pouvez suivre une formation à distance pour obtenir le DAEFLE (Diplôme d’aptitude à l’enseignement du français langue étrangère). L’AEFE (Agence pour l’enseignement français à l’étranger) propose notamment des emplois d’administration scolaire et universitaire, de personnels-enseignants et d’orientation. Le réseau des Alliances Françaises peut aussi être une piste puisque celles-ci recrutent parfois, et notamment des enseignants francophones.

Les étudiants ou les diplômés en recherche d’emploi de moins de 28 ans peuvent également envisager le VIE (Volontariat International en Entreprise). Vous travaillez alors pour une entreprise française à l’étranger pour une mission de 6 à 24 mois (la durée moyenne est de 17 mois). Le salaire varie de 650,71€ à 3325,64€.

Si vous avez épuisé toutes vos pistes, il reste les cabinets de recrutement à l’international.

  • Depuis les Etats-Unis

Si vous cherchez un travail depuis les Etats-Unis, pensez à consulter les petites annonces dans les journaux locaux et à solliciter votre réseau. Les chambres de commerce franco-américaines sont aussi un bon moyen de développer vos contacts. En plus d’organiser des événements de networking, les chambres de commerce proposent à leurs membres un service de recherche d’emploi “CareerConnect” qui met en contact entreprises et chercheurs d’emploi. Ce service ne s’adresse pas aux titulaires de J-1. Pensez aussi à vous rendre dans les rassemblements informels pour entrepreneurs, comme les Meet-up ou les réseaux professionnels.

Pensez également à adapter votre CV aux règles américaines : concis (pas plus de deux pages), précis et efficace. Commencez par expliquer votre objectif professionnel en indiquant vos compétences (special skills) et les atouts que vous pouvez apporter à l’entreprise. Enfin, vos diplômes doivent être traduits en anglais. N’oubliez pas de fournir vos références et une lettre de motivation qui soulignera votre intérêt pour la compagnie ciblée. Il est également important de mentionner le type de visa que vous ciblez.

Obtenir un visa de travail

La majorité des visas de travail aux Etats-Unis sont des visas H-1B. Pour l’obtenir, plusieurs conditions s’imposent : vous devez avant tout être sponsorisé par votre futur employeur (d’où la nécessité de spécifier dans votre CV, et pendant l’entretien d’embauche, que vous n’avez pas encore de visa de travail). Il fait alors une demande auprès des Services d’Immigration américains. Une fois celle-ci approuvée, l’employeur reçoit une autorisation de travail (formulaire I-797). Notez que pour être éligible au visa H-1B, vous devez avoir au minimum un Bac+4. Ensuite, à vous de faire une demande de visa auprès de l’ambassade américaine en France (remplissez le formulaire DS-160) qui vous convoquera pour un rendez-vous. Vous devrez apporter notamment votre autorisation de travail (formulaire I-797). Le visa H-1B est accordé pour trois ans, période qui peut être renouvelée une fois.

Si vous avez trouvé un emploi dans un consulat ou à l’ambassade aux Etats-Unis les démarches sont plus simples, vous bénéficierez d’un visa A. Dans le cas d’une organisation internationale comme l’ONU, vous pourrez obtenir un visa G. C’est l’organisme ou le gouvernement qui en fait directement la demande auprès de l’ambassade des Etats-Unis. Les directeurs ou cadres-supérieurs d’une société multinationale qui obtiendraient un poste aux Etats-Unis pourront bénéficier du visa L1.