Comment trouver la bonne colocation à New York ?

Quand on part s’installer à New York avec un budget réduit, la colocation reste l’une des meilleures options. Mais avant de vous jeter sur la première annonce venue, voici quelques outils de recherche pour comparer les offres.

Les petites annonces

Dans les petites annonces de French Morning, la rubrique “immobilier” liste de nombreuses offres et demandes de logements. Studios, maisons ou colocations, vous y trouverez des offres très diverses.

Craigslist est régulièrement cité comme le site de référence pour les annonces en tout genre : emplois, ventes d’objets et offres de logement. Vigilance toutefois, des arnaques peuvent s’y glisser. Pour éviter les risques, il est préférable de contacter l’auteur de l’annonce et, si possible, demander à voir la chambre avant de donner votre accord. Rappelez-vous ce principe de base: une annonce qui parait trop belle pour être vraie (comme 400 dollars pour une chambre dans l’Upper West Side) est souvent une arnaque.

Pages Facebook

Leur principal avantage : elles sont très intuitives. Nul besoin de naviguer d’onglet en onglet, toutes les annonces sont réunies sur une même page et contiennent les informations essentielles : type de logement, prix, quartier et dates de location. Vous êtes avertis des publications en temps réel grâce aux notifications sur Smartphone, ce qui permet de rebondir très vite sur une offre. Bémol : impossible de filtrer les annonces, il faut donc les lire une par une pour ne pas passer à côté de la bonne affaire.

Les Frenchy à NY est la principale page Facebook de la communauté française et possède aussi un site web. On y trouve beaucoup de propositions de colocations, au milieu d’autres petites annonces.

Broke List se présente sous la même forme que celle ci-dessus, mais en anglais.

Secret NYC propose des annonces exclusivement dédiées à la location et à la colocation. Prix, quartier, et disponibilités d’occupation sont renseignés.

Offres personnalisées

My Grad Pad fait le défi de vous trouver un appartement en 24h top chrono. Avec “L’express Sign-Up”, vous remplirez un questionnaire et une agence vous contactera avec une liste de 5 à 10 appartements à visiter. Bémol : Si vous souhaitez louer l’un d’eux, vous devrez payer des frais de courtage équivalents à 15% du loyer.

Roomie Match, site dédié à la colocation, vous propose des offres adaptées à votre profil. Avant d’y avoir accès, il vous faudra répondre à plusieurs questions sur vos habitudes de vie telles que : “Êtes-vous un adepte de la vaisselle ?”, “Plutôt soirées calmes ou délurées ?”, “Recyclez-vous vos déchets ?” À partir de vos réponses, le site liste les colocataires susceptibles de vous correspondre. Bémol : une partie du site est payante. Si vous optez pour la version gratuite, il faudra attendre que les colocataires vous contactent. Pour un coût de 19,95 dollars, vous pourrez leur envoyer un message directement.

Easy Roommates propose une assistance personnalisée par e-mail pour vous aider à trouver la bonne colocation. Vous pourrez ainsi indiquer vos critères : le prix, l’âge de vos colocataires, maison, appartement, chambre privée… Bémol : Tout comme Roomie Match, il faut payer pour avoir accès au site complet. Pour 5 à 30 jours de navigation, comptez 9,90 dollars.

AirBnb propose de nombreuses annonces, détaillées, et les informations renseignées par l’hôte sont le plus souvent vérifiées. Plusieurs filtres vous permettent d’affiner votre rechercher par quartier, prix, installations et équipements de la colocation. Le bémol : On préférera y recourir pour une courte période. En terme de rapport qualité-prix, le loyer est supérieur à la moyenne. La fourchette de prix se situe entre 700 et 2.000 dollars par mois, et est plus élevée pendant l’été.

Home Stay propose un hébergement chez l’habitant. Le site propose sensiblement les mêmes outils de recherche que AirBnb et les prix se situent dans la même tranche. Tout comme ce dernier, on le préfèrera pour un hébergement à court terme.

Speed dating version colocation

Apprendre à se connaître autour d’un verre, “matcher” et formuler un projet de vie commun : tel est l’objectif de Speed Roommating qui propose des happenings dans des bars de New York aux personnes en recherche de logement.

Résidences étudiantes

International House. Si vous êtes stagiaire, étudiant ou chercheur-hôte d’une université new-yorkaise, vous aurez la possibilité de réserver une chambre meublée pour un loyer entre 1.010 et 1.500 dollars. Côté studios et appartements, comptez entre 1.200 et 2.000 dollars. Vous pourrez faire une réservation pour l’année scolaire et la période estivale.

Pennington Friend House propose des chambres à louer à court et long terme. Cette résidence tient au mélange des genres : ses locataires sont des hommes et femmes de tous les âges et issus de tous les horizons géographiques et professionnels. Comptez de 1.068 à 1.700 dollars par mois pour une chambre, services publics compris (Wi-fi, repas, TV). Bémol : Après examen de votre demande d’hébergement, vous pourriez être placés en liste d’attente.