Trois raisons pour investir dans l’immobilier en France selon MyExpat

Infos Pratiques

 

Le site de MyExpat

(Article partenaire) Tout le monde s’est déjà demandé si le moment était le bon pour investir dans l’immobilier à Paris, niveau des taux d’emprunt immobilier, prix de l’immobilier au m2, baisse, hausse, sont autant d’argument qui poussent à se lancer dans un projet d’investissement immobilier… ou pas. Mais alors comment savoir si la période est la bonne lorsque l’on est expatrié, et surtout est-ce un bon moment pour investir ? MyExpat vous donne trois éléments importants de la conjoncture actuelle qui vous aideront peut être à prendre votre décision.

Des taux d’intérêt historiquement bas

Emprunter n’a jamais été aussi peu cher. En effet, l’annonce de la baisse du taux directeur de la Banque Centrale Européenne à 0,05% en début de mois, va permettre aux investisseurs de bénéficier de taux d’intérêt très avantageux. Cette mesure a pour but de relancer le marché de l’immobilier en favorisant l’accès au crédit.

Par ailleurs, les banques reste très attentives, notamment pour les expatriés, à la situation personnelle et professionnelle de chaque emprunteur. Nous vous accompagnons et vous conseillons dans toutes ces démarches, mais voici trois facteurs principaux  sur lesquels se base votre banque pour vous accorder (ou non) votre prêt:

–          Le niveau d’endettement

–          Le montant de l’apport

–          Le profil emprunteur (type de contrat)

Si toutefois vous n’avez pas conservé de banque en France, il est préférable de passer par un courtier plutôt que de rentrer en France pour ouvrir un compte dans une banque où vous n’aurez aucun passif, donc aucune marge de négociation. (Sans parler du cout éventuel de votre déplacement en France, car votre présence physique est alors obligatoire)

Des prix aux mètres carrés attractifs 

Le repli des prix moyen au mètre carré à Paris et Lyon est désormais en cours ce qui va permettre aux acheteurs d’imposer plus facilement leurs exigences et donc d’augmenter leurs marges de négociation. Même si certains vendeurs s’entêtent à vendre au prix fort, l’augmentation des délais de transaction les obligent à revoir leurs prétentions à la baisse, notamment pour des biens avec des caractéristiques (sans ascenseur, RDC, travaux) et les surfaces familiales.

Vous êtes donc aujourd’hui en position de force pour négocier et nous vous aidons à profiter de cette position.

Une période propice ?

Alors certes vous pouvez toujours attendre une conjoncture meilleure d’ici 5 ou 10 ans avec un recul de 30% du marché annoncé par les spécialistes, vous pouvez toujours attendre que les investisseurs ayant achetés grâce à la défiscalisation de la loi Robien (entre 2003 et 2008) vendent les biens après une location de 9 ans incompressible. Mais encore faut-il vouloir attendre, ou simplement avoir les moyens d’attendre.

Cette tendance favorable aux acheteurs devrait se maintenir jusqu’à la fin de l’année ce qui vous laisse le temps de bien définir vos critères et de lancer votre projet.

Florent VAUDELIN
www.myexpat.fr

————————

Note: les “articles partenaires” ne sont pas des articles de la rédaction de French Morning. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.

Infos Pratiques

 

Le site de MyExpat