Trois jours à: Seattle

Réputée pour l’humidité de son climat, Seattle ne se résume pas à ses nuages.

Prisée par les plus grandes fortunes du pays (Bill Gates, Paul Allen, Jeff Bezos) et abritant les sièges sociaux des plus grandes entreprises (Amazon, Starbucks, Nordstrom, Getty Images, Expedia, etc.), la ville est aussi l’une des plus progressistes : légalisation du mariage gay, de la marijuana, salaire minimum à 15$/h ou encore taxe sur la nourriture gâchée et non recyclée !

Ces atouts professionnels et avancées sociétales lui permettent de connaître la plus forte expansion démographique des Etats-Unis. Les nouveaux habitant y bénéficient d’une économie florissante, mais aussi d’une vie culturelle, artistique et culinaire en ébullition, à l’image du “Public Market” où les habitants se pressent pour faire le plein de produits venus directement des producteurs.

  • Day 1

Pour découvrir Seattle, il faut se lever tôt et de se mêler à la foule des commerçants venant exposer leurs marchandises sur les étals du Public Market (Second Avenue & Pike Street). Poissons et crustacés fraîchement pêchés, fruits et légumes, épices, fleurs… proposent une explosion de senteurs et de couleurs depuis sa création en 1907. Autour de ce marché, fromagers, restaurants et cafetiers se sont installés, dont le tout premier Starbucks (Pike place & 1st) créé en 1971.

Une fois les paniers remplis, il convient de descendre sur le front de mer. Face à Elliott Bay d’où les ferries enchaînent les traversées vers Tillicum village ou West Seattle, les différents “piers” accueillent le musée des gardes-côtes (1519 Alaskan Way South), l’Edgewater Hotel (2411 Alaskan Way), où séjournèrent les Beatles en 1965, ou le Waterfront Park (1301 Alaskan Way). Après un détour par le Ye Olde Curiosity Shop (1001 Alaskan Way), un arrêt au restaurant Elliott’s (sur le Pier 56, le long de Alaskan Way) offre un aperçu culinaire des meilleurs produits de la mer. La digestion s’effectue ensuite au caroussel de Miner’s Landing (sur le Pier 57), avec montée dans la Great Wheel ou la visite du Seattle Aquarium.

  • Day 2

Après avoir senti battre le coeur de la ville, il est temps de s’intéresser aux quartiers historiques avec Pioneer Square, au Nord. Entre la Smith Tower (506 2nd Ave) et le Klondike Gold Rush Museum (319 2nd Ave S.), façades anciennes, galeries surranées et statues confèrent à la ville un goût européen venu des premiers colons. Plusieurs fois inondé, le quartier fut délaissé, de même que les caves des habitations, d’où l’organisation à travers celles-ci d’un original Underground Tour (608 1st Ave).

Chinatown (South Dearborn St.) se dresse à deux pas, soulignant l’importance de cette communauté représentant 16% de la population. Depuis ce quartier, les amateurs de sports bénéficient d’une vue imprenable sur les stades de soccer, baseball et football américain (800 Occidental Ave S.), où officient les Seahawks, champions en titre..

Départ ensuite vers le sud ultramoderne et le Seattle Center (305 Harrison St.). En plein travaux du fait de l’installation des nouveaux locaux d’Amazon, mais aussi de la fondation Bill Gates, il accueille la Space Needle (400 Broad St.), emblème de la ville. Construite en 6 mois en 1962, la tour n’a cessé d’évoluer, devenant un centre d’innovation pour les nouvelles technologies. Depuis son sommet, la vue sur la ville est impressionnante.

A ses côtés, l’EMP ( 325 5th Ave N.) abrite un musée de la musique autour des trois célébrités locales (Jimi Hendrix, Nirvana et Macklemore), mais aussi des galeries consacrées à la science fiction et aux films d’horreur. Pour se remettre de ces émotions, le Chihuly Garden & Glass (305 Harrison St.) propose un peu de poésie avec ses gigantesques créations en verre.

  • Day 3

Afin de terminer ce séjour en beauté, l’expérience unique d’un vol en hydravion s’impose. L’embarquement dans l’un de ces appareils de dix places s’effectue à partir de Lake Union (950 Westlake Ave N.), avec plus d’une vingtaine de destinations au choix. Il convient d’opter pour un vol de 35 minutes vers la pittoresque San Juan Island. Sur place, une visite de l’île offre une nature sauvage et des vues à couper le souffle, mais surtout une succession d’observatoires pour apercevoir les orques et baleines. Ceci peut aussi s’effectuer depuis le bateau du capitaine Hobbes Buchanan, un Anglais passionné et protecteur de ces espèces menacées.

  • À savoir

Avant de partir : la page Visit Seattle

Hôtels : Inn at the Market (86 Pine St, 250$/nuit), au cœur de la ville. Marriott (2100 Alaskan Way, 160$/nuit). Motif Seattle (1415 Fifth Avenue, 160$/nuit).

Déjeuner : Seastar (205 108th Ave NE. Suite 100 Bellevue), Palomino (1420 5th Avenue), Henry’s Tavern (1518 1st Ave S).

Dîner : Dahlia Lounge (2001 4th Avenue), Skycity restaurant (400 Broad Street), Palace Kitchen (2030 5th Avenue), Lola (Hotel Andra, 2000 4th Avenue).

Visiter : Space Needle, EMP Museum, Chihuly Garden & Glass, Chinatown, Pike Public Market.

Transports : Seattle Monorail (5th Avenue and Pine Street), Emerald City Trolley (un tramway à l’ancienne circulant en centre ville et permettant de découvrir les meilleures attractions :  720 South Forest Street).