Trois jours à Rio San Juan

Playa Grande, Rio San Juan, République Dominicaine

La République dominicaine est le parfait getaway ensoleillé pour échapper en trois heures de vol à l’hiver glacé de New York. Et pour ne pas vous retrouver dans une autre jungle d’immeubles en bord de mer, optez pour le port tranquille de Rio San Juan sur la côte nord de l’île, dont les plages quasi désertes, les poissons grillés et la nature sauvage vous transporteront au paraiso

 

Day 1

Ancré sur les rives de la Laguna Gri-Gri, Rio San Juan rappelle un peu Macondo, le village imaginaire de Gabriel Garcia Marquez dans Cent ans de solitude. Dans ce paisible pueblo tropical, aucune maison n’excède trois étages, l’hôtellerie va du B&B à la résidence luxe mais l’essentiel des établissements reste à taille humaine. En ville, les comedors comme Estrella ou Arenas del Mar sont de simples restaurants dont les fruits de mer et le petit rhum vous mettront doucement à l’heure caribéenne.

Débutez votre séjour les pieds dans le sable blanc de playa Los Mino, la plage de la ville où Maria sert son fameux mérou grillé, de délicieuses gambas à la plancha et ses cocktails maison (dont il faut se méfier). Un peu en retrait des eaux turquoises, Arena y Sol se distingue avec un cadre et une cuisine fusion plus sophistiqués…

De retour de la plage, prenez un cocktail au Café de Paris. Tenu par Marc l’un des nombreux Français de la ville, il vous régalera de ses brochettes de crevettes et ananas sauce aigre douce, ceviche de poissons du jour sans oublier le cordon bleu de la maison. Et à partir de 21h, le Café de Paris et son voisin de trottoir se lancent dans leur traditionnel duel de bachata et de merengue. Décibels caliente jusqu’au bout de la nuit !

Day 2

Sous les tropiques la journée commence tôt. Descendez au port pour embarquer avec des pêcheurs à la découverte de la Lagune Gri-Gri, une mangrove qui foisonne d’oiseaux exotiques où vous pourrez contempler les grands aigles qui nichent à la cime des palétuviers. Après un passage à la grotte aux chauves souris, bouclez votre croisière par un bain royal dans la Piscina, l’une des creek cristalline de la région, protégée des vagues par une digue naturelle. Revenu à terre, faîtes vous un petit déjeuner douceurs avec celles de Marianne dont la Table de la Calle Duarte est une institution de Rio.

Pour vous rassasier de nature, passez l’après midi chez DR Eco Adventures, un grand domaine côtier à l’ouest de Rio San Juan. L’équipe de ce camp eco-friendly vous emmènera explorer les eaux en canoë, paddle ou barque dominicaine. À vélo à travers la palmeraie, vous pourrez même apprendre à chasser le crabe dans son terrier ! Enfin, DR Eco vous emmène aussi à cheval le long des deux kilomètres de plage déserte de la réserve. Le soir venu, détendez autour du feu de camp avec une grillade et un petit rhum. Que felicidad !

Day 3

Côté plages et cascades, la région de Rio San Juan est gâtée. Un peu difficile d’accès en voiture, playa Caleton et playa Diamante sont des sites surtout appréciés des insulaires. Le joyau de la région reste playa Grande. À environ 15 minutes de Rio en direction de Cabrera, ses 3 km de palmiers et de vagues sont le royaume des surfeurs (Location de planches et morey à l’entrée de la plage, environ 20$ la demi journée…). Pour vous restaurer, choisissez la casita quatro de Luis dont le barbecue de poissons et le coco loco demeurent invaincus. Dans un registre bien plus luxueux, vous pouvez tenter la piscine du Playa Grande Beach Club avec ses transats en teck et son gazon au cordeau jouxtant des pavillons coloniaux lovés dans une palmeraie de cinéma (Attention, addition de style newyorkaise).

Enfin, pour votre dernière soirée, poussez la grille du Balaji Palace, un surprenant palais de maharaja posé sur une falaise surplombant une creek privée. L’hôtel est unique et dans son restaurant, Alfredo est le « jefe de las sabores dominicanas ». Déguster son homard grillé accompagné d’un rhum vanillé au son des vagues achèvera de vous transporter au Nirvana.

 

À savoir

 

  • Y aller : Par avion depuis New York JFK Jetblue (3h30 de vol), comptez 250$ AR par personne jusqu’aux aéroports de Puerto Plata ou Santiago de los Caballeros.
  • Location de voitures : les grandes enseignes comme Avis, Hertz, Alamo ou Budget louent des véhicules depuis les aéroports de Puerto Plata et Santiago de los Caballeros. Location de voiture à Rio San Juan chez Dom Rent a car (francophone)
  • Les taxis des aéroports de Puerto Plata ou Santiago de los Caballeros prennent environ 120$ (+10% tip) pour deux pour un aller simple jusqu’à Rio San Juan.
  • Infos et liens : République dominicaine, Rio San Juan
  • Hôtellerie: Résidence luxe Playa Grande Beach Club (Bungalows privé d’une chambre à 500$/nuit). Balaji Palace, (220$/nuit, 125$ hors saison), Bahia Principe San Juan (150$/nuit), Las Puertas del Paraiso (420$ la semaine en bungalow de 4 personnes) – deux B&B : Villa le Cap (90$ la nuit en chambre double) ou Bahia blanca (30$ /nuit en chambre double).
  • Déjeuner & Dîner : Café de Paris, Arena y Sol, pizzeria La Casita, Estrella, Las puertas del Paraiso, La table de Marianne, Luis (à Playa grande), Arenas del Mar (sur la plage Los Mino).
  • Quatre plages à découvrir (Cartes) : Playa Grande, playa El Diamante, playa Caleton, playa Los Mino, Playa Milo…
  • Activités et excursions : Laguna Gri Gri (sur le port de Rio San Juan), DR Eco, Hawk (école de parapente), Playa Grande Golf, surf à playa Grande…