Trois jours à: Nantucket

infos pratiques

 

• Y aller : En avion  depuis New York JFK avec Jetblue (45 minutes de vol – 450$ AR par personne).

• Informations pratiques sur Nantucket

• Hôtels : The Century House, 76 Main, 21 Broad, Chapman House, Centerboard

(Entre 180$ et 250$ par nuit selon saison),

Plus exclusive que sa voisine Martha’s Vineyard, Nantucket est une petite île chic de la côte Est aux faux airs de Cap Ferret. Malgré la manne de l’industrie baleinière au XIXe siècle, elle a su préserver son architecture et son cachet pour devenir dans les années 60, un lieu de villégiature prisé de l’élite bostonienne.

De mai à octobre, Nantucket constitue un getaway parfait pour un grand weekend insulaire entre plages, pêche et cabotage, très loin de la furia new-yorkaise.

 Day 1

Dans le port de Nantucket, chaque maisonnette semble apprêtée pour un shooting photo de Côté Sud. Dans cette carte postale, l’hôtellerie est chère hormis quelques cottages comme The Century House, 76 Main ou 21 Broad aux chambres douillettes, où vous apprécierez le five o’clock tea et les cookies maisons…

Les amateurs d’Histoire aimeront se promener dans les ruelles pavées qui fleure bon le Mayflower. Après avoir relu Moby Dick, passez une heure au Whaling Museum dont les reliques (dents de cachalot, huiles de rorqual, et un squelette entier de baleine !) rappellent que ces cétacés firent la première fortune de l’île…

D’un point de vue gastronomique, Nantucket City jouit d’une meilleure variété de restaurants que ses hôtels. Le Met on Main  est un restaurant familial (Lobster roll, Togarashi Tuna, swordfish…) dont la terrasse abritée constitue un agréable refuge lors des soirées frisquettes de Nantucket.

Quelques établissements voisins comme The Tavern, AK Diamonds, ou Center street bistro sont également des good value proposant bruschettas, burgers et poissons grillés à des prix raisonnables. Tout à côté, le pub Rose and Crown et ses concerts live pour finir la soirée…

 Day 2

La nature a doté Nantucket de 17 plages magnifiques et presque toutes accessibles à vélo, à commencer par celles toutes proches de la côte nord. Louez un vélo chez Nantucket bike shop ou Youg’s bicycle shop (27$ la journée, 30$ les 24hrs) et débutez votre périple au Jetties sur la plage du même nom, un bar restaurant relax aux cocktails atomiques… Poursuivez votre périple à Dionis beach (environ 4 km plus loin) puis 40th Pole (non surveillée), deux plages aux eaux calmes et chaudes en été.

Les amateurs de glisse préfèreront la côte sud, notamment Surfside beach, dont les rouleaux ressemblent parfois à Times Square aux heures de pointe. Le Kite Surf y est d’ailleurs prohibé aux heures d’affluence !

Enfin, les téméraires s’aventureront à Cisco Beach, une plage sauvage uniquement accessible par un chemin de terre… Pour surfer, louez votre planche chez Nantucket Island Surf school, Nantucket Surfari ou ACK Surf (de 15$/hr à 200$ la semaine). Terminez votre beach day en beauté avec quelques rollers dans le coucher de soleil et un bon piquenique sur la plage (que vous aurez acheter au port chez Something Natural, les champions locaux du sandwich !).

Day 3

Malgré son passé de port baleinier, Nantucket arbore désormais fièrement le grand cétacé sur son drapeau. Pour admirer ces voluptueux mammifères, tentez l’une des d’excursions de Shearwater, un bateau piloté par le capitaine Max Perkins, un ancien garde côte de l’île. Ses balades en mer – de 1h (38$) à 6h (165$) – vous permettront peut être de d’apercevoir phoques et dauphins et peut-être de caresser les baleines à bosse qui frayent au large de Nantucket.

Amateurs de cabotage, montez à bord de l’Endeavor, le plus grand voilier de Nantucket où le débonnaire capitaine James Genthner et son second poussent volontiers la chansonnette pour raconter légendes et voyages au long court (1h30 – 40$ par personne / 50$ pour le Sunset sail).

Et si vous vous sentez de remonter votre déjeuner du fond de l’océan, embarquez avec Herbert T, Tom’s Charter ou Althea K, dont les bateaux vous emmènent pêcher le gros du matin au soir. Si vous rentrez bredouille, ne faîtes pas votre capitaine Ahab, courrez déguster un bon poisson grillé au Brotherhood of thieves – littéralement la « confrérie des voleurs » – The rendez-vous des pirates et autres marins d’eau douce de Nantucket.

À savoir

• Déjeuner et diner casual : The Tavern, AK Diamonds, Center street bistro, Arno’s et les excellents sandwichs de Something natural

• Diners chics (40$ le plat en moyenne) : Met on Main, Dune, The pearl, Company of the cauldron (qui propose un dîner à trois plats à partir de 70$).

• En fin de soirée : Le glacier The Juice bar, le bar Sleep 14 ou le pub Rose and Crown

• Plan des 17 Plages de Nantucket

• Musée : Whaling Museum (TLJ de Mai à Octobre, 10h – 17h, 20$ l’entrée)

• Excursions : Shearwater (approche des baleines), l’Endeavor (cabotage en voilier),

• Pêche : Herbert T, Tom’s Charter ou Althea K (100$ en moyenne par personne)

• Location de Vélo : Nantucket bike shop ou Youg’s bicycle shop

• Location de Voiture : Windmill auto rental, Affordable car rental, Nantucket Island rent a car

(100$ par jour pour la plus petite voiture)

• Transfert possible en ferry vers l’île de Martha’s Vineyard.

(1 heure via Hy-line cruses ferry • 35$ par personne par traversée).

 

infos pratiques

 

• Y aller : En avion  depuis New York JFK avec Jetblue (45 minutes de vol – 450$ AR par personne).

• Informations pratiques sur Nantucket

• Hôtels : The Century House, 76 Main, 21 Broad, Chapman House, Centerboard

(Entre 180$ et 250$ par nuit selon saison),