Trois jours à: Minneapolis

Crédit : Alexandra Cugnier

Au confluent des fleuves Minnesota et Mississippi, Minneapolis est située à égale distance des côtes Est et Ouest. Fortement imprégnés de culture indienne, les habitants aiment à souligner qu’ils offrent au visiteur le « meilleur des deux mondes » : verdure, lacs par dizaines, cascades et enchevêtrement de « skyways » entre les buildings offrent un contraste séduisant.

Mais la richesse de Minneapolis réside surtout dans l’accueil de sa population, toujours prête à vanter sa ville et la qualité de sa cuisine. Et pour les amateurs de musique, les raisons de s’y rendre ne manquent pas en cette année marquant les 30 ans de la sortie du film “Purple Rain”.

  • Day 1 

Le Mississippi (son nom vient du dialecte de la tribu Ojibwe, signifiant “père de l’eau”) constitue l’élément central de Minneapolis. De fait, une promenade en kayak s’y impose. Above the falls Sports propose d’aller pagayer près des chutes St Anthony et vivre l’expérience d’un passage d’écluse. Les plus aguerris navigueront une journée ou une demi-journée, mais le tour de 2h30 offre un bel aperçu de la ville et de son histoire depuis le fleuve. Le week-end, le patron offrira les services de Manu, un accompagnateur français, passionné par l’histoire de Minneapolis.

Après avoir fourni tant d’efforts, prenez la direction de Mill Ruins Park, afin d’y déjeuner au Spoon River. Ce restaurant ne propose que des produits locaux : fromages, poissons d’eaux vives et charcuterie de bison. Chaque week-end, le Farmer’s Market vient s’installer à proximité.

L’après-midi peut ensuite être passé sur place, entre le Guthrie Theater, imaginé par Jean Nouvel, et le Mill City Museum dévoilant l’histoire industrielle de la ville. Ne pas manquer, dans ce dernier, d’assister à la projection du documentaire « Minneapolis in 19 minutes flat ».

  • Day 2

Rares sont les restaurants et bars sans concerts. La ville est intimement liée à la musique, grâce au plus célèbre de ses enfants : Prince. Cette année marque d’ailleurs les 30 ans de la sortie du film « Purple Rain » entièrement tourné à Minneapolis. Pour l’occasion, un « Purple Rain Tour » à vélo est proposé par le service Nice Ride, depuis la maison où « The Kid » passa son enfance jusqu’au First Avenue où il joua ses premiers concerts. Prince y revient fréquemment pour des bœufs improvisés. Peut-être ferez-vous partie des chanceux à l’apercevoir.

  • Day 3

La meilleure manière de débuter une journée à Minneapolis est certainement de se rendre à Hell’s Kitchen. En cas de brunch sur place, ne manquez pas le manhomin porridge ou le caramel-pecan roll. Attention, les places sont rares, pensez à réserver.

Suite à ces ripailles, direction Loring Park pour une promenade dans le Sculpture Garden, espace de verdure dédié à l’art contemporain et à la créativité. L’expérience peut être prolongée juste à côté avec le Walker Art Center.
Pour terminer ces visites, retour vers l’eau, avec baignade ou tour de bateau sur les lacs Calhoun ou Harriet, voire même une découverte des superbes Minnehaha Falls.

Mall of America, situé à Bloomington, constitue l’étape finale incontournable. Le plus grand centre commercial des USA avec ses 560 magasins, propose d’assister à une exposition sur l’arrivée des Beatles, mais aussi de faire quelques emplettes, sans taxes sur les vêtements, chaussures et nourriture, particularité du Minnesota !

  • À savoir

Renseignements : site de la Ville

Hôtels : Radisson Blu (250$/nuit), au cœur de la ville et rénové depuis juillet. Radisson Plaza (130$/nuit). Crowne Plaza (100$/nuit).

Déjeuner : Crave, Fire Lake, Spoon River, Fogo de Chao, The News Room.

Dîner : Hell’s Kitchen, le must de la ville, Dakota, Murray’s.

Le “plus” : Baptisée « city of lakes » la ville interdit toute construction sur les berges des lacs, ceux-ci étant réservés à la population. Chemins de randonnée et pistes cyclables y ont été installées sur plus de 300 km. Gelés l’hiver, les lacs constituent des lieux de patinage ou de pêche, les habitants aimant pratiquer le « ice fishing » après avoir creusé un trou dans la glace.

Visiter : Mill City Museum, Central Library, ouverte en 2005 et conçue par l’architecte italien César Pelli pour un coût de 500 millions $.

Transports : Navette ferroviaire entre l’aéroport, Minneapolis, Saint-Paul et Mall of America pour… moins de 2$ ! . Système de location de vélo similaire au Vélib’.