Trois jours au Nouveau Mexique

Le Pueblo de Taos au Nord-est d'Albuquerque. /Photo S.C.

Quand on pense au Nouveau Mexique, on imagine un décor désertique. Mais cet Etat de l’ouest américain offre bien plus. Il fait partie des territoires qui furent cédés par le Mexique en 1846, à la suite de la guerre américano-mexicaine. De ce fait, Mexicains, Espagnols, Indiens et Amerindiens y ont laissé des traces dans l’architecture, l’archéologie et les traditions. Sans compter que la ville de Santa Fe est devenue une destination culturelle. French Morning vous embarque pour passer trois jours dans cet Etat de 314 926 km2 haut en couleurs.

Jour 1 : Albuquerque – Kasha-Katuwe Tent Rocks National Monument – Santa Fe

Pour en profiter pleinement, le Nouveau Mexique s’explore en road-trip. La découverte d’Albuquerque (où vous débarquerez a priori) se fera sur une demi-journée, une matinée idéalement. Si vous avez été attiré par cette ville en dévorant la série télévisée “Breaking Bad”, la visite aura des airs de pèlerinage : du fameux Car Wash (au 9516 Snow Heights Circle NE) à la maison de Walter White (au 3828 Piermont Dr NE), en passant par le fast-food Los Pollos Hermanos qui s’appelle Twisters (au 4257 Isleta Blv SW ). Pour les non-initiés, une autre option s’offre à vous : avoir une vue surplombant la ville, via le Sandia Peak Tramway. En plus du panorama, vous pourrez, en haut, profiter d’un changement radical de décor avec de la neige durant les mois les plus froids de l’année.

Le Kasha-Katuwe Tent Rocks National Monument et ses “cheminées”. /Photo S.C.

Le déjeuner avalé (le pique-nique semble être la meilleure option), il sera temps de prendre la route, direction le Nord-est. Prochain arrêt : Kasha-Katuwe Tent Rocks National Monument à 1 heure en voiture. Ce petit parc, sur le plateau de Pajarito, tient son nom du langage des indiens Pueblos qui vivaient dans la région. Vous serez alors dominé (et impressionné) par ses spectaculaires monolithes, résultat de cendres volcaniques et roches en fusion déposées par la coulée d’une explosion volcanique survenue il y a environ 6 ou 7 millions d’années. Pour mieux apprécier cette géologie, on vous recommande d’arpenter le Slot Canyon Trail (1.5 miles) : la randonnée grimpe mais elle vous permet de traverser des canyons étroits et d’accéder à une vue incroyable. Puis, il sera temps de reprendre la route direction Santa Fe (à 1 heure de route au Nord Ouest), une cité fondée au début du XVIIe siècle, pour y passer la nuit.

Jour 2 : Santa Fe – Taos Pueblo

Canyon Road, à Santa Fe. /Photo S.C.

Santa Fe est réputée pour son effervescence artistique et ses maisons élégantes en terre battue. Une réputation que la capitale du Nouveau Mexique mérite. La journée débutera alors par une visite à pied de Canyon Road, une rue qui héberge plus de 80 galeries, avec de nombreuses sculptures (déconcertantes) exposées en extérieur. Si vous voulez être émerveillé de manière moins traditionnelle, vous poursuivrez avec l’expérience Meow Wolf, un musée immersif qui vous plonge dans une enquête et dans des mondes imaginaires le temps de deux heures (ou plus si vous le souhaitez). Pour vous restaurer (et bien continuer la journée), on vous recommandera deux lieux : Tune Up pour un breakfast burrito ou La Choza pour des plats mexicains copieux.

Le cimetière du Taos Pueblo. /Photo S.C.

Le ventre plein, il sera temps de rouler direction le Nord, à 1h30 de Santa Fe, pour remonter dans le temps. Inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, El Pueblo de Taos (entrée à $16 par adulte), dont le nom signifie «l’endroit des saules rouges», est un village amérindien millénaire. A travers la visite guidée -ou par vous même-, vous découvrirez le style architectural de ce village, composé de l’ancienne église San Geronimo et de maisons en adobe (un mélange de terre, de paille et d’eau). Une communauté y vit toujours à l’ancienne, sans eau courante, ni électricité. Dès l’entrée, on vous recommandera d’éviter les interactions ou les photographies d’eux. Malgré un côté Disney Land avec des hordes de visiteurs durant l’été, ce village vaut le détour, par son histoire -c’est l’un des 21 villages amérindiens du sud-ouest américain- et sa beauté.

Pour prolonger le dépaysement, vous pourrez dormir dans une maison adobe (mais avec tout le confort moderne).

Jour 3 : Taos – Jemez Mountain Trail – Albuquerque

La dernière journée vous permettra de savourer nombre de paysages en voiture. Et le road trip démarre par un passage par le Rio Grande Gorge Bridge, connu pour avoir accueilli la scène du mariage entre Juliette Lewis et Woody Harrelson dans le film “Tueurs nés”. La vue y est époustouflante.

Plus au Sud, vous atteindrez le Bandelier National Monument (entrée payante, comprise avec la carte America the beautiful), un autre parc du Nouveau Mexique. Célèbre pour ses kivas (structures cérémonielles), ses peintures rupestres et ses ruines, il vaut particulièrement le détour pour voir les logements Anasazis, les ancêtres des Pueblos, habités du XIe siècle jusqu’au milieu du XVe siècle. Ces petites alcôves sculptées, accessibles par des échelles, se découvrent au travers du Main Loop Trail (1 heure de marche).

Les ruines de Bandelier National Monument. /Photo S.C.

De retour sur la route 4, vous roulerez vers l’ouest jusqu’à atteindre la Jemez Mountain Trail, une route spectaculaire reliant Los Alamos à Albuquerque. Condensant des paysages du sud-ouest américain sur 64 miles, elle vous émerveillera avec ses canyons rouges, ses falaises abruptes, mais aussi ses forêts de pins et ses cascades. Plusieurs stops s’imposent pour savourer le trajet : les Jemez Springs qui offrent deux piscines naturelles dans lesquelles on peut barboter après 20 minutes de marche, la montagne Battleship Rock et un arrêt gourmand à Los Ojos Saloon à Jemez Pueblo. De retour à Albuquerque, on vous recommandera d’aller boire un dernier verre à Marble Brewery pour finir le séjour en beauté.

Cette route scénique va vous en mettre plein les yeux. /Photo S.C.

Petits plus :

Si vous pouvez poursuivre le séjour, nous vous recommandons ardemment de pousser jusqu’au White Sands (comptez 7 heures aller-retour d’Albuquerque). Vous trouverez un décor lunaire composé de dunes de sable blanc, sur lesquelles vous pouvez randonner bien sûr, mais que vous pouvez aussi dévaler en luges (location à l’entrée du parc).

Comment s’y rendre ?
Au depart de Los Angeles ou du Texas, le Nouveau Mexique est proche à vol d’avion (1h50 de LA et de Dallas) et le trajet peut aussi se faire en voiture pour les amoureux de conduite (une dizaine d’heures). De New York, compter 5 heures d’avion et 2h30 de San Francisco.