Trois jours à: East Tennessee

Coincé entre Nashville et Atlanta en Géorgie, l’est du Tennessee peine à se faire une place au sein de l’offre touristique du pays. La région propose pourtant le vrai goût du Sud des Etats Unis, ainsi qu’une large palette d’attractions. Depuis son lien avec la musique (bluegrass, americana, country) jusqu’à son passé rural au pied des Appalaches, en passant par son histoire industrielle ou la convivialité de ses habitants, la région ne laisse personne indifférent.

Day 1

Porte d’entrée de la région, Chattanooga constitue le point de départ parfait. Industrielle au siècle dernier, elle fut désignée en 1969 par NBC comme la ville “la plus sale” des Etats-Unis. Piquée au vif, la population a alors entrepris un grand lifting.

Quarante ans plus tard, Chattanooga est devenue branchée et agréable à vivre. A deux pas de la Tennessee River, le quartier de Market Square a tout à offrir : restaurants, bars et boutiques, notamment celle du “Moon Pie” , friandise locale créée en 1917. A proximité immédiate, l’aquarium et le Hunter Museum, consacré à l’art américain, s’adressent à tous les âges.

Les curiosités incontournables se trouvent cependant en périphérie, avec “l’incline railway” , trolley grimpant à pic pour offrir une vaste vue sur la région, ainsi que les Ruby Falls, cascade souterraine de la Lookout Moutain, découverte en 1928 et ouverte au public depuis.

Pour terminer, comment ne pas faire un détour par l’ancienne gare de la ville, autrefois l’une des plus importantes de la côte Est? Devenue hôtel, elle conserve son charme d’époque, celui qui lui valut d’être popularisée par la chanson Chattanooga Choo Choo.

Day 2

Knoxville, au Nord, constitue un arrêt obligatoire. Lieu de l’exposition universelle de 1982, la ville en a fait un quartier, futuriste, autour de sa Sunsphere. Marquée par la désindustrialisation, Knoxville s’est tournée vers la culture et le sport pour trouver un nouvel élan. La musique est omniprésente dans les bars autour du séduisant Market Square, mais aussi dans les locaux du Visitors Center. Celui-ci accueille en effet tous les midis une session publique de bluegrass, proposée par la radio locale WDVX.

En quittant le centre ville pour s’approcher du fleuve, le Tennessee Theatre dévoile une surprenante architecture intérieure datant de 1928, d’inspiration hispano-mauresque.

Un peu plus loin se dresse un ballon de basket géant. Ce bâtiment abrite le Hall of Fame du basket féminin, ouvert en 2008. L’histoire de ce sport et de son évolution à travers le monde, raconte également la lutte des femmes pour leur émancipation.

Le stade de l’Université du Tennessee, où s’entassent 100.000 spectateurs à chaque match de football américain, constitue la suite logique de ce tour de ville.

Day 3

Une visite dans les Appalaches conduit forcément dans les montagnes, autrefois terre des Cherokee. Les amateurs de marche se rendront donc à Pigeon Porge, cité improbable aux allures de Las Vegas déjanté – sans les casinos – ou dans la séduisante petite station de montagne de Gatlinburg pour partir à l’assaut du Great Smoky Moutains National Park, site naturel le plus visité des Etats Unis (du fait de sa gratuité). Sur ces sentiers de randonnée aux paysages fantastiques, on franchit constamment la frontière entre le Tennessee et la Caroline du Nord.

Après ce bol d’oxygène, 1h30 de route s’impose en direction de Bristol. Une fois encore, cette visite flirte avec les frontières. La ville est en effet coupée en deux : une partie en Virginie et l’autre au Tennessee. C’est ici qu’est officiellement née la “country music” en 1927, avec la toute première session d’enregistrement du genre. De cette session mythique est né un musée inauguré en août dernier, le “Birthplace of Country Music Museum“, lequel retrace l’histoire musicale du Tennessee, marquée par la dévotion, le labeur et la pauvreté. Et si l’esprit country vous amuse, sans pour autant vous rendre dans un musée, essayez plutôt le parc d’attractions “Dollywood“, ouvert en 1986 par la chanteuse Dolly Parton, native de la région et icône locale.

À savoir

Avant de partir: TN Vacation ; Jetset voyages ; Equinoxiales

Hôtels: Sheraton Read House, (130$/nuit), au centre de Chattanooga. Holiday Inn Downtown wold’s fair park (120$/nuit), à Knoxville. Possibilité de louer des chalets pour plusieurs personnes, au pied des Smoky Mountains : Eagles Ridge Resort à Pigeon Forge, Gatlinburg Falls à Gatlinburg.

Déjeuner : 212 Market Street (Chattanooga), Pete’s Coffee Shop & Restaurant (Knoxville), Old Mill Restaurant – l’adresse à ne pas manquer – (Pigeon Forge), Crockett’s Breakfast Camp (Gatlinburg).

Dîner : Big River Grille & Brewing Works (Chattanooga), Cru Bistro and Wine Bar (Knoxville), Troutdale Dining Room (Bristol), Park Grill (Gatlinburg).

A visiter également :