Un troisième “The Little Door” ouvre à Brentwood

Frédéric et Nicolas Meschin étendent leur territoire. Déjà propriétaires de trois établissements à Los Angeles, dont l’inclassable “Acabar”, les deux frères viennent d’ouvrir un nouveau restaurant The Little Door, sur la 26ème rue, dans le très chic quartier de Brentwood.

“Cette fois, nous n’avons pas mis d’argent sur la table”, explique Frédéric Meschin. “Nous nous sommes associés à un jeune investisseur, Marc-Antoine Rambaud, à qui nous apportons notre savoir-faire, notre expertise, ainsi que le nom du restaurant. Sans pour autant en vendre les droits.”

Incités depuis plusieurs années à multiplier le concept de leurs établissements, les deux frères s’y étaient toujours refusé. “Nous ne voulions pas dénaturer l’esprit que nous donnons à nos restaurants. Et l’idée d’une franchise ne nous plaisait pas. Nous avons finalement trouvé un modèle économique différent : nous prenons en charge les assurances, les droits, le contenu, puis nous plaçons nos équipes – soit une cinquantaine de personnes – et le menu élaboré avec notre chef. Le reste est à la charge du partenaire de l’opération.”

Plusieurs mois ont été nécessaires avant de trouver l’emplacement idéal, même si les frères Meschin avaient une idée en tête. “Ces locaux à Brentwood nous avaient été proposés il y a six ans. Les lieux nous plaisaient, mais le loyer était fou. Finalement, quelqu’un d’autre a signé le bail au prix fort pour ouvrir un restaurant italien, alors qu’il y en 30 aux alentours. Il s’est cassé la figure, puis la crise est arrivée et les locaux sont restés vides. Nous avons donc pu le récupérer à un loyer abordable.”

Après plusieurs mois de travaux, la troisième enseigne de The Little Door a donc ouvert le 22 septembre. A l’intérieur, les moindres détails ont été étudiés pour que la clientèle se sente à son aise, derrière l’imposante porte couvrant la façade. “Rien n’existe aux alentours en terme de vie nocturne. Ici, nous n’ouvrons pour le moment que de 17h à 2h du matin. Nous avons plusieurs salles, dont une taverne à l’ambiance intimiste, pour que chacun trouve ce qu’il cherche, comme dans un riad romantique.”

Et visiblement, le concept séduit déjà. Dès le premier soir, l’acteur Jim Carrey est d’ailleurs venu s’y détendre. De quoi inciter les frères Meschin à poursuivre sur leur lancée. “Des projets sont lancés à Venice Beach, Santa Monica, Las Vegas et Miami.”