Thanksgiving: au fait, quelle est la bonne heure pour passer à table ?

Cette année, vous êtes invité à passer Thanksgiving dans une famille américaine… Très bien, mais à quelle heure passer à table au juste ?

Sur cette question essentielle, les Américains sont divisés. Si Thanksgiving est appelé un “dinner”, de nombreuses familles se retrouvent en début d’après-midi pour couper la dinde. En 2013, selon un sondage YouGov/Huffington Post, 35% des 1.000 Américains interrogés déclaraient s’atteler à la dinde entre midi et 3pm, alors que 39% répondaient entre 3pm et 6pm. Certains calent le repas en fonction des matches de foot américain qui ont lieu dans la journée (début des hostilités à 12:30pm EDT). Il suffit de regarder les commentaires laissés sur le site Chowhound pour se rendre compte qu’il n’y a pas une réponse à la question.

Dans Slate, le chroniqueur J. Bryan Lowder plaide carrément pour dîner à 8pm. “Pourquoi nous infligeons-nous cela ? Pourquoi déplace-t-on le plus beau “dinner party” de l’année dans un no-man’s land chrono-culinaire quand tout le monde sait qu’un dîner, surtout un “dinner party”, est servi à 8 pm?“, s’interrogeait-il en 2013.

Si l’on veut respecter la tradition à la lettre, regardons ce qu’ont fait les pèlerins du Mayflower et les Indiens de la tribu Wampanoag. Ils auraient tenu ensemble le premier Thanksgiving en 1621 (même si une théorie affirme que les Français en seraient à l’origine). “A l’époque, l’usage était d’avoir deux vrais repas dans la journée: un le matin très tôt au réveil et un en tout début d’après-midi, avant que la nuit n’interrompe les travaux, rappelle Richard Pickering du musée Plimoth Plantation, une reproduction de la colonie originelle. Une collation, légère et à base de restes, appelée souper, se prenait un peu avant le coucher“.

Au fil des ans, l’heure du dîner a été retardée, en grande partie grâce aux progrès de l’électricité qui a permis aux familles de devenir moins dépendantes du coucher du soleil. Mais Thanksgiving fait exception à la règle, probablement parce qu’il faut laisser aux invités le temps de rentrer chez eux le soir, comme le suggère le site Kitchn qui a trouvé cinq bonnes raisons de manger tôt, ou s’aménager du temps pour ranger et faire la vaisselle.

Puis, il y a le poids des traditions. Ruah Bhay, New-Yorkaise, a décidé de s’épargner la galère de la préparation et du rangement cette année en allant au restaurant, mais ce n’est pas pour autant qu’ils passeront à table à une heure différente. “Dans ma famille, c’est 5pm. 2pm est trop tôt pour nous“, précise-t-elle.

L'”early dinner” présente aussi des avantages digestifs, car manger et boire beaucoup et tard plombera votre estomac et votre sommeil. “L’idéal, recommande la diététicienne Marci Andersen Evans, est de prendre un petit-déjeuner pour ne pas arriver mort de faim au repas de Thanksgiving“.

Autre recommandation de la diététicienne: une marche digestive ou toute autre activité physique. Si vous n’avez pas peur de l’effet sur votre estomac, la course en sac est très prisée par bon nombre de familles américaines. Dans l’Ohio, chez Shea Dean, le sport a lieu le matin de Thanksgiving, quand “toute la famille se retrouve pour participer à une ‘turkey trot’ (course bon enfant de 1 à 5 miles) avec les autres habitants de Miamisburg”.

Et puis, s’il fallait encore un argument pour vous convaincre: commencer le dîner à 2 pm et se coucher repu à 9 pm permet d’être (relativement) en forme le lendemain de Thanksgiving pour affronter Black Friday et sa panoplie de bons plans en tout genre.