Au Texas, bougies, minutes de silence et Marseillaise

Le ciel était bleu sur Sam Houston Park quand la communauté francophone et francophile de Houston s’est réunie autour du consul général de France à l’initiative de l’accueil francophone et du comité de jumelage avec Nice dimanche matin. Mais l’atmosphère était solennelle pour cette cérémonie de « recueillement pour Paris ».

« Le consul a commencé son discours en notant qu’il ne s’attendait pas à se trouver deux fois au même endroit dans des circonstances similaires dans la même année, et je me suis fait la même réflexion », confie Maryline Chepda, la présidente de Houston Accueil. Après de courtes interventions du consul et d’un conseiller municipal de Houston, puis une minute de silence, les près de 400 personnes réunies dans le parc ont entonné la Marseillaise puis fait la queue pour signer un livre de condoléances qui reste à disposition dans les locaux du Consulat, 777 Post Oak Blvd, Suite 600.

Pendant ce temps, à San Antonio, une foule s’est rassemblée autour d’un autel installé sur la Main Plazza, face à la cathédrale San Fernando, et y a déposé fleurs et bougies dans le cadre d’une cérémonie organisée par le consul honoraire de France, Damien Watel. Deux conseillers municipaux, le gestionnaire de la Ville, le chef de la police locale ainsi que les deux joueurs français des Spurs de San Antonio, Tony Parker et Boris Diaw, étaient présents, après que le groupe Facebook des San Antonio Frenchies and friends a invité l’équipe de basket à montrer leur soutien à la capitale française par l’intermédiaire des réseaux sociaux. « C’était important de montrer que tout le monde était rassemblé », ont-ils déclaré au San Antonio Express-News.

A Austin, beaucoup de familles et de jeunes se sont réunis sur les marches du Capitole du Texas à l’appel d’une Française venue étudier à Austin l’année dernière. Ces quelques 150 personnes ont ensuite marché jusqu’à l’hôtel de Ville, où elles ont entonné la Marseillaise. Mais pas avant d’avoir observé une minute de silence, puis une seconde pour trois jeunes décédés dans les attentats qui avaient un lien avec la délégation de la Ville d’Angers (jumelle d’Austin) de passage dans la capitale du Texas.

Le soir venu, c’était au tour de la communauté francophone et francophile de Dallas-Fort Worth de se réunir. Organisé par l’Alliance française de Dallas en concertation avec l’ensemble des associations franco-américaines de l’agglomération, il a eu lieu devant l’hôtel Omni de Dowtown, illuminé en bleu, blanc et rouge depuis vendredi soir. Des bougies ont été déposées au sol de façon à reproduire le symbole de paix formé par une Tour Eiffel dans un cercle qui a circulé tout le week-end sur les réseaux sociaux. Après un moment de recueillement, les centaines personnes réunies sous la statue de Pégase symbole de Dallas ont entonné la Marseillaise.

Dans le même temps, une cérémonie organisée par l’antenne locale de l’Union des Français de l’Etranger au Miller Outdoor Theater de Houston en présence du député des Français de l’étranger Frédéric Lefebvre, du consul général de France à Houston Sujiro Seam, d’un conseiller municipal de la Ville et du conseiller consulaire Jean-François Bonneté a réuni près d’un millier de personnes, selon les organisateurs. Tandis que l’antenne austinite de l’association Français du Monde dans le Sud-Centre des Etats-Unis a honoré les victimes des attentats en musique, dans le cadre d’une fête franco-africaine programmée en réponse aux précédents attentats, de façon à prévenir la violence terroriste en promouvant le dialogue interculturel (et dont le programme a été chamboulé).