Tests PCR de 72 heures : des dérogations consulaires possibles

Personnel médical à l'accueil d'un centre de dépistage du coronavirus (Shutterstock)

Après la publication du décret du 27 juillet 2020 obligeant les Français des Etats-Unis à présenter un test virologique négatif afin d’embarquer pour la France, puis le report de son entrée en vigueur du samedi 1er au mercredi 5 août, il vient d’être décidé que des dérogations pourraient être délivrées au cas par cas.

Roland Lescure, député des Français d’Amérique Nord, a annoncé aujourd’hui dans un communiqué de presse que « de nombreux échanges avec le gouvernement » avaient conduit à la possibilité nouvelle pour certains individus d’obtenir une dérogation consulaire afin de voyager sans les résultats dudit test, « quand la situation locale empêche de disposer d’un test dans les 72 heures précédant le vol ». Il précise que le dispositif doit « permettre d’équilibrer la liberté de voyager pour les Français résidant aux Etats-Unis et la sécurité sanitaire, en limitant au maximum la circulation du virus ».

Les Français installés dans des régions où il est impossible d’obtenir les résultats des tests de dépistage au coronavirus en trois jours doivent s’adresser directement à leur consulat pour obtenir leur dérogation. Ils seront obligatoirement testés à l’aéroport à leur arrivée en France.

Mise à jour du 7 août 2020 : L’ambassade de France aux Etats-Unis précise sur son site que « ce dispositif dérogatoire est provisoire (jusqu’au 17 août) », et rappelle aux voyageurs « l’obligation de rechercher activement un test PCR avant [leur] départ ». Les dérogations ne seront accordées que « dans les cas exceptionnels et documentés d’impossibilité d’obtenir un test dans le délai imparti et de motif impérieux de voyager ».