Accueil Tags Life coach

Au secours, mes parents débarquent !

Vous les aimez mais vous les préférez quand ils restent en France. La visite des parents peut être source d'angoisse pour certains d'entre vous, comme Éva, dont Nicolas Serres-Cousiné raconte l'histoire.

Vivre mon rêve? Pourquoi pas…

Henri-François se trouve mille excuses pour ne pas vivre sa passion. Life coach, Nicolas Serres-Cousiné explique pourquoi il ne devrait pas se retenir.

Et vous, vous avez peur dans l’avion ?

Ce mois-ci, Nicolas Serres-Cousiné, life coach, révèle ce que la peur de prendre l'avion - et les phobies en général - dit sur l’estime de soi.

Et vous, vous avez peur dans l’avion ?

Ce mois-ci, Nicolas Serres-Cousiné, life coach, révèle ce que la peur de prendre l'avion - et les phobies en général - dit sur l’estime de soi.

“J’ai envie d’autre chose que les Etats-Unis”

Nicolas Serres-Cousiné est life coach. Aujourd'hui, il nous raconte sa rencontre avec Valérie qui, après un quart de siècle à New York, veut tourner la page.

“J’ai envie d’autre chose que New York”

Nicolas Serres-Cousiné est life coach. Aujourd'hui, il nous raconte sa rencontre avec Valérie qui, après un quart de siècle à New York, veut tourner la page.

“Je procrastine: c’est grave docteur?”

Nicolas Serres-Cousiné se penche sur l’envie de remettre au lendemain ce qu’on peut faire aujourd’hui. Un mal ? Analyse de notre life coach.

Prendre un nouveau départ, sereinement

Patricia a perdu l'homme de sa vie, brutalement. Elle a essayé plusieurs fois de se réinventer, sans succès. Comment y parvenir? Réponse de notre life coach, Nicolas Serres-Cousiné.

Je ne me sens plus chez moi en France

Et si le "French bashing" auquel se livrent certains Francais aux Etats-Unis cachait un malaise par rapport à leur situation personnelle? Notre "life coach" favori Nicolas Serres-Cousiné répond.

Retour gagnant

Notre "life coach" préféré continue de nous raconter ses histoires d'expats qui viennent lui confier leurs interrogations, soucis, tourments. Ce mois-ci, Michel, décidé à retourner en France, mais angoissé à l'idée de devoir se fondre dans le moule de la vie professionnelle "à la française"...
- Publicité -