Un surfeur français dompte la plus grosse vague

Pour en savoir plus

 

Le site du Billabong XXL Award 2014

Gautier Garanx a beau être un surfeur hors pair, avec des mollets d’acier, lorsque le jury du prestigieux Billabong XXL Award 2014 a annoncé vendredi soir sa victoire à Anaheim, près de Los Angeles, le jeune homme avoue que ses jambes « se sont littéralement dérobées » sous lui. «J’ai mis un certain temps avant de réaliser et de monter sur scène » a-t-il confié à French Morning.

Le surfeur bayonnais de 37 ans s’est vu remettre le « Biggest Wave Award », le prix de la plus grosse vague surfée, qui récompensait son exploit accompli le 22 décembre dernier, à Belharra, au Pays Basque. «Les juges ont pris en considération la taille de la vague », un monstre évalué à plus de 15 mètres. «Ils ont aussi pris en compte le fait de surfer la vague avec maîtrise et jusqu’en bas de celle-ci ». C’est un critère « qui a vraiment pesé dans la balance pour la décision finale » explique-t-il. Un exploit euphorisant mais aussi éprouvant physiquement : aspiré par la mousse sur la fin, le sportif est resté 25 secondes sous l’eau, à 10 mètres de profondeur.

Les « chargeurs » français en pleine ascension

Surfeur amateur depuis l’âge de 12 ans, Garanx a réussi un bel exploit aux dépens des autres « chargeurs » (surfeurs spécialisés dans les vagues puissantes), qui sont, eux, tous professionnels. « Le fait d’avoir été sélectionné parmi les 5 finalistes est déjà une vraie reconnaissance ! Tout le reste est du bonus » affirme, modeste, notre champion français. « C’est aussi une victoire pour le gros surf européen. La scène du “big wave charger” est des plus en plus importante en France ! Lors de cette fameuse session à Belharra où j’ai eu ma vague, on était une quinzaine d’équipages ».

Gautier Garanx se prépare déjà pour la saison prochaine, cet hiver. « Afin d’être prêt pour surfer encore plus gros », il « suit une préparation physique spécifique et des entraînements d’apnée en piscine » plusieurs fois par semaine.

Lors de son passage en Californie, le champion en a profité pour s’adonner aux joies de la glisse. « Je suis arrivé 3 jours avant la cérémonie. J’ai surfé entre San Diego et Trestles, ma vague préféré ! ». Le sportif a d’ailleurs eu un coup de foudre pour la Californie. « J’ai prévu de revenir en septembre, cette fois ci avec ma femme Sandie ! On va louer un camping-car et faire la côte californienne avec nos planches. J’ai déjà fait un tour du monde et plusieurs voyages à travers la planète, mais pour moi, la Californie est une révélation, tant par la qualité des vagues que la culture du surf ».

Pour en savoir plus

 

Le site du Billabong XXL Award 2014