Streaming, e-commerce, café et boites sexy au Prix FAEA 2015

Les gagnants

1ere place:

- Afineur (catégorie "art de vivre")

- StreamRoot (catégorie "innovation digitale")

2eme place:

- Your Lovebox (catégorie "art de vivre") - Prix du public

- Content Square (catégorie "innovation digitale")

Un coup de pouce de 10.000 dollars, des bureaux gratuits à New York pour six mois et autres petits bonus. Les start-up Afineur et StreamRoot ne sont pas reparties les mains vides du 7eme Prix de l’Entreprenariat franco-américain (FAEA), lundi à New York. Elles ont toutes les deux remporté le prix décerné par le Club 600, convoité par un nombre record de jeunes pousses françaises ou franco-américaines cette année (45 contre 31 en 2014).

C’est vraiment gratifiant d’être reconnu par la communauté entrepreneuriale à New York. Cela va nous permettre d’avoir des bureaux ici, où tous les grands medias se trouvent” , s’exclame Pierre-Louis Théron, 26 ans, un des co-fondateurs de StreamRoot.

Pierre-Louis Theron (StreamRoot)
Pierre-Louis Theron (StreamRoot) / credit: FAEA

Cette start-up, sortie de l’accélérateur ultra-sélectif Techstars à Boston et du Camping à Paris, propose aux fournisseurs de vidéos en ligne une solution technologique qui facilite le streaming, alors que la consommation de ce type de contenus explose. La start-up travail a été fondée en 2014 par trois amis (Axel Delmas, Nikolay Rodionov, Pierre Louis Théron), qui se sont rencontrés sur les bancs de Centrale. Elle assure être “en phase d’intégration avec de gros diffuseurs en France et aux Etats-Unis“, en déclinant de préciser lesquels. Elle compte aujourd’hui treize employés en France et aux Etats-Unis.

L’autre grand gagnant de la soirée, Afineur, projette lui aussi de s’étendre aux Etats-Unis. Lancée par Camille Delebecque et Sophie Deterre, la start-up vend des aliments durables dont la qualité a été améliorée par un processus de fermentation. En mai, elle lancera son premier produit: un café “de haute qualité, que certains disent proche du thé”, glisse Camille Delebecque, un biologiste-startupeur de 28 ans qui a fait Harvard. « On est au milieu de  la révolution du café aux Etats-Unis. Il y a une ruée vers le café de haute qualité et l’industrie n’utilise pas assez la fermentation pour en améliorer la qualité” , croit l’entrepreneur.

JGUR8121
L’équipe de Your Love Box : Charlotte Ogé, Cécilia Linval, Mathilde Franchon / credit: FAEA

 

Les gagnants ont été sélectionnés par un jury de 15 personnes issues pour l’essentiel du monde des affaires. Deux autres start-up finalistes ont été distinguées pendant la cérémonie, qui s’est tenue au Sofitel de Times Square en présence de Fabrice Sergent (Bandsintown Group), Frédéric Montagnon (Secret Media Inc) et Ilan Abehassera (Insensi), invités à poser des questions aux finalistes:

Your Lovebox, qui vend des boites coquines à des hôtels en France et aux Etats-Unis. Elle a remporté le Prix du public. French Morning avait consacré un article à ses deux fondatrices, Charlotte Oge et Lauriane Ackermann, en février;

Content Square (Jonathan Cherki) propose une solution de suivi des parcours clients sur les sites d’e-commerce afin d’améliorer leurs ventes.

Jonathan Cherki (Content Square)
Jonathan Cherki (Content Square) / Credit: FAEA

Les gagnants

1ere place:

- Afineur (catégorie "art de vivre")

- StreamRoot (catégorie "innovation digitale")

2eme place:

- Your Lovebox (catégorie "art de vivre") - Prix du public

- Content Square (catégorie "innovation digitale")