DSK “en colère” face au “perp walk”

J’étais en colère“. Dominique Strauss-Kahn est revenu, mardi, dans un entretien pour CNN International, sur la manière dont il a vécu le “perp walk” au début de l'”affaire du Sofitel” à New York.

C’est injuste de montrer les gens dans cette position au reste du monde quand vous ne savez pas ce qu’ils ont fait“, a estimé l’ancien directeur général du FMI face au journaliste Richard Quest. “J’étais en colère car à ce moment-là je ne comprenais pas ce qu’il se passait, je ne comprenais ce que je faisais là. Je comprenais seulement que je ne pouvais pas contrôler ce qui se passait“.

C’est la première interview en langue anglaise accordée par de DSK depuis son départ du Fonds. Il a également évoqué l’état “malade, très malade” du secteur bancaire en Europe et la crise de leadership au sein du Vieux continent.

Voir un extrait de l’entretien: