Les nus masculins de Stéphane Gizard à Bushwick

Agenda

 

"Modern Lovers" de Stephane Gizard, le 25 octobre à 19h

Bizarre, 2 Jefferson street, Brooklyn 11206

Plus d'infos ici

 

Vous avez sans doute déjà vu sans le savoir les photos de Stéphane Gizard. Photographe de grandes marques comme Ferrero ou Nivea, il a passé 18 ans dans les agences à photographier ceux qui comptent à Paris et ailleurs, de Peter Falk à Arielle Dombasle en passant par Sophie Marceau.

_MG_5573

C’est un travail plus personnel qui l’amène aujourd’hui à New York: “Modern Lover”, sa série de photos de nus sur la jeunesse, est exposée ce vendredi 25 octobre au bar et espace culturel le Bizarre de son ami Jean-Stéphane Sauvaire, le réalisateur de Johny Mad Dog. Ses photos, loin d’être trash, se veulent pudiques et élégantes. “La nudité masculine choque plus que la féminine, nous ne sommes pas habitués à la voir“.

Le photographe s’était illustré en 2007 avec une autre série sur la jeunesse. “Dresscode” montrait la jeunesse d’Ile de France à travers les portraits de 200 adolescents “du caille de cité au mec en costume du 16e“. L’adolescence, “c’est l’âge où tout se passe, avec une grande sensibilité”. Le Monde lui avait consacré quatre pages dans son supplément de fin de semaine.

Depuis Stéphane Gizard est devenu expert en casting sauvage de rue ou sur les réseaux sociaux. “Je suis toujours à l’affut de physiques intéressants pour mes photos sur Facebook“. Il ne travaille pas avec des mannequins “trop parfaits et prévisibles, je veux des vrais gens“. Un livre reprenant l’intégralité des photos  est disponible chez le libraire Strand.

Agenda

 

"Modern Lovers" de Stephane Gizard, le 25 octobre à 19h

Bizarre, 2 Jefferson street, Brooklyn 11206

Plus d'infos ici