Starbucks s’offre les croissants français de La Boulange

Il va falloir faire de la place dans les rayons. Croissants, pains aux chocolats et pâtisseries estampillés “France” vont bientôt débarquer dans les cafés Starbucks.

Pour $100 millions, Starbucks vient de s’offrir  la petite chaîne de boulangerie française, La Boulange. « Après plus de 40 ans de business, nous pouvons maintenant dire que nous sommes aussi boulangers », s’est félicité Howard Schultz, le président du géant américain, dans un message posté le 4 juin sur le blog de la compagnie.

C’est la plus grosse opération d’acquisition réalisée par l’entreprise de Seattle depuis sa création, en 1971. La Boulange, créée en 1999 par le Français Pascal Rigo, représente aujourd’hui 19 cafés-boulangeries, tous situés dans la baie de San Francisco. Le credo de la marque: “Apporter un petit morceau de France dans votre quartier“. Un concept payant. En 2006, la société d’investissement Next World Group a pris la majorité du capital de La Boulange. En six ans, la petite chaîne a augmenté ses profits de près de 30 % par an, selon le Figaro.

On trouvait déjà ses produits dans des hôtels et des supermarchés, ils feront leur entrée dans les 10.000 établissements de Starbucks aux Etats-Unis, dès l’année prochaine.