Spartan Underwear, des caleçons qui protègent des ondes de téléphones

(Article Partenaire) Dangereuses les ondes de téléphone portable (et de wifi en général)? De en plus d’études le disent, et pointent notamment des risques pour la fertilité masculine (comme cette étude de la Cleveland Clinic). Et quand on sait le temps que vous passez avec votre téléphone en poche, ou votre ordinateur portable sur vos genoux, à deux doigts de vos parties intimes, il y a de quoi s’inquiéter…

La solution, c’est une startup française, récemment arrivée aux Etats-Unis, qui la propose. Spartan Underwear conçoit et distribue des boxers qui ont la particularité de protéger votre entrejambe des ondes des téléphones portables ou encore des ordinateurs.

Le principe est celui de la “cage de Faraday”, adaptée à votre entrejambe. Les sous-vêtements Spartan Underwear bloquent ainsi plus de 99% des ondes grâce à une technologie révolutionnaire baptisée “WaveStopper”. Cette dernière utilise du fil d’argent “mixé” au coton pour créer un bouclier anti-ondes efficace, agréable à porter et surtout idéal pour protéger votre santé.

Le défi le plus important pour cette jeune société a été de réussir à intégrer ces fameux fils d’argent au coton, sans pour autant perdre l’élasticité des sous-vêtements et tout en proposant à la gent masculine des boxers esthétiques et confortables. Et cerise sur le gâteau : cette fameuse technologie a également le pouvoir de protéger vos parties intimes… des bactéries !

Forte d’une levée de 1 million d’euros et de ventes prometteuses en France dès la première année, Spartan Underwear vient d’ouvrir un bureau à San Francisco pour s’attaquer au marché américain. Elle va aussi étendre sa gamme de caleçons et développer de nouveaux produits, comme le body pour bébé “Pandaroo”, présenté en janvier dernier au CES de Las Vegas.

Pour en savoir plus sur Spartan Underwear et découvrir les différents modèles de la marque, rendez-vous sur le site officiel de la marque.

—————-

Note: les “articles partenaires” ne sont pas des articles de la rédaction de French Morning. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.