Les Solid Doubts de Robert Stadler au Noguchi Museum

Solid Doubt, de Robert Stadler (Crédit, Fanny Meneghin)

Infos pratiques

Solid Doubts : Robert Stadler at The Noguchi Museum
Du 26 avril au 3 septembre

Noguchi Museum
9-01 33rd Road, Long Island City

Info ici

À l’ouest de Queens, l’art design d’Isamu Noguchi rencontre le design artistique de Robert Stadler. Du 26 avril au 3 septembre, dans le cadre du programme Oui Design initié par l’Ambassade de France, pour promouvoir la visibilité de la créativité française aux Etats-Unis et pour renforcer les relations franco-américaines autour du design, le Noguchi Museum présente l’exposition Solid Doubt de l’artiste franco-autrichien Robert Stadler.

Né à Vienne, Robert Stadler est entré à l’École Nationale Supérieure de création industrielle à Paris, après des études de design à l’Instituto Europeo di design à Milan. Paris est depuis sa ville d’adoption. Isamu Noguchi (1904 – 1988) est un artiste et paysagiste Nippo-américain. Son musée new-yorkais est considéré comme un de ses plus grands accomplissements.

Pour l’exposition Solid Doubts, les pièces ultras minimalistes de Noguchi entrent en résonance avec le design industriel et travaillé de Stadler. Le musée est plongé dans une ambiance de sérénité qui embrasse le cadre brut et bétonné du bâtiment. Les oeuvres de l’un et de l’autre artiste se côtoient, se rejoignent, se juxtaposent, s’assemblent et se confrontent. “J’ai mis en scène ces pièces qui ont été construites en réponse au sentiment d’attente de l’humain, explique Robert Stadler. Ce sont donc des meubles, qui accueillent les créations de Noguchi.”

 

Les plaques de marbre massif supportent une sculpture délicate en aluminium, les pierres de tailles lisses sont disposées à côté du fin bois blanc d’une chaise “for Martha Graham’s ‘Hérodiade’”. L’ensemble construit ce “Solid Boudt” que Robert Stadler a voulu exprimer à travers “un jeu entre les matériaux et la structure, entre la mise en scène et la façon dont on a l’habitude d’aborder ces objets”.

À l’extérieur le rapport de force entre les créations de Stadler et celles de Noguchi, s’inverse : Les blocs de pierres massifs de l’Américain entourent les pièces “rest in peace” du Franco-autrichien. La petite chaise blanche en plastique, et sa table assortie, sont des incontournables des déjeuners d’été. Robert stadler les présente érodées par le temps, “c’est une image de notre impact et de notre relation avec la nature“. Disposées ainsi, dans le jardin du musée elles reprennent ainsi leur place initiale, perturbant le calme des blocs de pierre de Noguchi.

L’exposition en tandem ouvre de nouvelles réflexions sur la pratique de l’art et du design de chaque côté de l’Atlantique.

Infos pratiques

Solid Doubts : Robert Stadler at The Noguchi Museum
Du 26 avril au 3 septembre

Noguchi Museum
9-01 33rd Road, Long Island City

Info ici