The Social Closet, le “second hand” à la française arrive aux US

Envie de changer de garde-robe? De débarrasser votre dressing? Vous n’êtes pas la seule. Il y a forcément quelque part une fille qui rêve de la petite robe Isabel Marrant que vous avez assez portée…

C’est pour mettre la puissance de l’internet au service du bon vieux “dépôt-vente” que Marine Soussan-Gouachon et Fanny Chereau ont lancé “The Social Closet”, une plateforme online qui permet de vendre et d’acheter d’occasion des vêtements de designers.

Les deux fondatrices se sont rencontrées à Chicago, où les avaient amenées les hasards de l’expatriation. “Fanny, qui était une fan de vêtements d’occasion achetés en ligne en France, s’est aperçue qu’il n’y avait presque rien en la matière aux Etats-Unis”, raconte Marine Soussan-Gouachon. Cette dernière avait elle travaillé dans la mode. La “team” était constituée!

Entre l’idée et sa mise en oeuvre, quelques concurrents sont apparus aux Etats-Unis, mais les deux filles croient dur comme fer à leur différence. “Notre credo, c’est la sélection. Tous les vêtements mis en vente sur le site sont sélectionnés par nous . On veut vendre ce qu’on voudrait montrer à nos copines”.

Le principe est simple: la vendeuse prend son objet en photo, la télécharge sur le site et rempli une brève fiche produit. La photo est détourée et présentée pour faire bien envie. Et les membres de The Social Closet n’ont plus qu’à cliquer pour acheter. L’adhésion est gratuite, le site se rémunère par une commission de 15% sur les transactions.

Parce que nos placards sont pleins et nos envies de shopping illimitées, French Morning a décidé de s’associer à The Social Closet. Chaque semaine, nous présenterons une sélection de la semaine, à acheter d’urgence. Toutes à vos placards, c’est l’heure du ménage -digital- d’hiver…