Silence autour de la mort de Julien Joseph LaPierre à Miami Beach

Le consulat de France et la police de Miami Beach se refusent à tout commentaire au sujet de la mort du Franco-américain Julien Joseph LaPierre, sous les balles de l’unité d’intervention spéciale SWAT le jeudi 2 juillet.

M. LaPierre, 39 ans, a été tué dans son appartement de Mid-Beach à l’issue d’une confrontation de plusieurs heures avec la police, si l’on en croit le Miami Herald. Il est suspecté d’avoir cambriolé, quelques heures plus tôt, une Regions Bank sur 41th St, agressé deux employés avant de se réfugier dans son appartement à deux blocks de là. Il aurait également laissé derrière lui un colis suspect, mais celui-ci n’était pas dangereux.

Selon la chaine locale Channel 10, le casier judiciaire de Julien Joseph LaPierre à Miami-Dade remonte à 2005. Il avait déjà été arrêté pour cambriolage, possession de cannabis et possession illégale d’arme à feu notamment. Les négociations avec les SWAT ont duré sept heures, selon la chaine. Ils ont pénétré dans son appartement en utilisant des gaz lacrymogènes et l’ont tué alors qu’il pointait une arme sur eux. “Des sources indiquent que cette arme était fausse“, précise la chaine sur son site.