Sept festivals pour un été 2019 en musique à Los Angeles (et autour)

L'édition précédente d'Echo Park Rising avec le groupe Apollo Bebop. / Photos by Zane Roessell - Epr.com

Il faut toujours garder en tête que la Côte ouest est une grande scène musicale. Et Los Angeles en est l’ambassadrice avec pléthore de salles de concert et de festivals. Tour d’horizon des événements musicaux qui feront vibrer la cité des anges cet été.

1. Once Upon a Time in the LBC à Long Beach les 27 et 28 juillet
Vous allez nous dire, “il est déjà sold out”. Mais on peut toujours trouver des places sur Facebook ou Stubhub quand on cherche. La première édition de Once Upon a Time dans la LBC fait le plein en rassemblant des légendes du hip-hop de la côte ouest au Queen Mary les samedi 27 et dimanche 28 juillet. Sur scène, défileront Snoop Dogg, YG et The Game (qui interpréteront The Documentary). Avis aux puristes ! Queen Mary, 126 Queens Hwy, Long Beach. Sold out (à acheter sur Stubhub ou sur les groupes facebook).

2. HARD Summer à Fontana les 3 et 4 août
Bien qu’il se soit expatrié à Fontana (à l’est de L.A.), le festival HARD Summer reste une référence pour les fans de hip-hop et de musique électronique. De grands noms, tels que Kid Cudi, Juice WRLD, Major Lazer ou Dillon Francis se succéderont sur les scènes de ce festival, le week-end du samedi 3 et dimanche 4 août. The Speedway, 9300 Cherry Ave, Fontana. Tickets ici. Prix : à partir de 109 dollars la soirée.

3. Splash House à Palm Springs du 9 au 11 août
Splash House n’est pas un festival au sens classique du terme. Il combine des concerts de haut vol avec Toro Y Moi, Hot Since 82, Hippie Sabotage, Ekali (liste non-exhaustive) et une pool party dans les hôtels les plus incroyables de la ville au milieu du désert. Après un premier week-end en juin, le festival prend racine du vendredi 9 au dimanche 11 août. La nuit, la fête continue avec le programme After Hours, des soirées endiablées sur le tarmac de l’aéroport. Palm Springs. Tickets ici. Prix : à partir de 135 dollars la nuit, et 45 dollars le “After hours”.

4. Yola Dia à Downtown le 18 août
Nouveau sur la scène locale, mais pas des moindres : le Yola Dia va faire parler de lui. Imaginé par l’auteure-interprète suédoise Lykke Li (célèbre depuis son “I Follow river”), il tient son nom de Yola Mezcal, une entreprise dirigée par la chanteuse, Yola Jimenez et Gina Correll Aglietti. Il réunira le dimanche 18 août au Los Angeles State Historic Park une sélection d’artistes populaires, comme Charli XCX, Courtney Love et Chateau Band, Cat Power, CupcakKe et Megan Thee Stallion. Et en plus, c’est pour la bonne cause : une partie des recettes ira au Downtown Women’s Center. Los Angeles State Historic Park, 1245 N Spring St, Los Angeles.Tickets à partir de 43 dollars.

5. Echo Park Rising à Los Angeles du 15 au 18 août
Si vous n’êtes pas obsédé par les têtes d’affiche, et en mode économie, Echo Park Rising est fait pour vous. Depuis sa création il y a neuf ans, le plus grand festival gratuit de musique de L.A. est devenu un rendez-vous incontournable, prenant d’assaut des lieux emblématiques du quartier (Echo, Stories Books & Cafe, Button Mash, le parking de TAIX French Restaurant) pour des concerts et mettant à l’honneur les commerçants locaux. Vous aurez l’embarras du choix, car 450 groupes et DJs vont se relayer du jeudi 15 au dimanche 18 août. Informations ici. Prix: gratuit.

6. Pasadena Daydream le 31 août à Pasadena
Nostalgiques des bons vieux groupes de rock ? Goldenvoice a prévu le festival qu’il vous faut. Pasadena Daydream aura lieu le samedi 31 août au Rosebowl Stadium. Et il y aura du lourd : en plus de The Cure, le public verra défiler sur scène les Pixies, Deftones, Mogwai, Chelsea Wolfe ou The Joy Formidable. Bref, que des groupes qu’admirent The Cures, qui ont concocté ce line-up. Rose Bowl Stadium, 1001 Rose Bowl Dr, Pasadena. A partir de 149 dollars. Tickets ici.

7. Made in L.A. Weekend à Glendale le 31 août et 1er septembre
La date est parfaite puisque que le festival “Made in L.A” a lieu lors du Labor Day, le samedi 31 août et le dimanche 1er septembre. La brasserie Golden Road a imaginé un événement qui célèbre la bière, l’art et des groupes de musique locaux tels que Saint Motel, Phantom Planet, Lemaitre, Pell et Mondo Cozmo. Bref, un rendez-vous culturel sans prétention, mais où il faut bon aller se poser. Golden Road, 5410 w San Fernando rd., Los Angeles. Prix : à partir de 30 dollars.