Sénatoriales : l’UMP en tête chez les Français de l’étranger

On prend presque les mêmes et on recommence. Sans surprise, les quatre sénateurs des Français hors de France sortants ont été réélus, dimanche, lors du renouvellement partiel du Sénat qui a vu la chambre haute rebasculer à droite.

Sur les six sièges en jeu pour les Français de l’étranger, trois reviennent à l’UMP-UDI (Christophe-André Frassa, réélu, Jacy Deromedi et Olivier Cadic, élus pour la première fois), deux à la liste socialiste (Claudine Lepage et Richard Yung, réélus) et un à la liste indépendante “Les Indépendants: Innovons ensemble” (Robert Del Picchia, réélu). Les résultats complets sont ici.

Sept listes (trois politiques, quatre “indépendantes”) étaient en concurrence. Les sénateurs sont choisis au scrutin proportionnel par les conseillers et délégués consulaires, les conseillers à l’Assemblée des Français de l’étranger et les sénateurs et députés des Français de l’étranger.