Ségolène Royal sur le pont à New York pour l’Hermione

L’Hermione needs you, LaFayette needs you“. Au Consulat de France à New York, lundi, jour de son anniversaire, Ségolène Royal s’est offert une parenthèse franco-américaine.

Bien loin des discussions sur le changement climatique aux Nations unies, de son projet de loi à 2.300 amendements sur la transition énergétique, la ministre de l’écologie a, en anglais dans le texte, vendu le projet “Hermione” à un parterre de New-Yorkais francophiles.

La réplique du navire du Marquis de LaFayette, qui subit des essais en mer depuis début septembre, doit rallier les Etats-Unis en 2015, 235 ans après que l’Hermione originale ait transporté le jeune militaire aux Etats-Unis. “J’ai parlé de l’Hermione à Ban Ki-moon, le secrétaire général des Nations Unies“, a raconté Mme Royal, vantant un “projet exceptionnel“, une “aventure de la mer“.

Ce n’est pas la première fois que Ségolène Royal vient “pitcher” le projet à New York. L’an dernier, elle en avait fait la promotion auprès de potentiels donateurs américains comme présidente du conseil régional de Poitou-Charentes, où la réplique a été construite. “Je continue à suivre le projet de près, confie celle qui n’est plus au conseil régional depuis son entrée en gouvernement. Cela n’a pas toujours été facile. Il a fallu convaincre à chaque étape. Cela fait dix ans que le projet est dans les cartons. Je suis heureuse de voir le travail réalisé en un par les Américains“.

Passage devant la Statue de la Liberté le 4 juillet

En marge de la réception, la ministre a dîné avec une dizaine de mécènes, au consulat. Elle devrait participer au gala des Amis américains de l’Hermione-LaFayette le 14 octobre, à bord du porte-avion Intrepid, en présence d’Henry Kissinger, de Christine Lagarde et du journaliste Charlie Rose. 

Nous avons besoin de lever entre 1 et 2 millions de dollars pour compléter le voyage et financer les animations éducatives autour“, précise Miles Young, chairman des Amis américains de l’Hermione-LaFayette. “L’an dernier, nous n’avions rien, maintenant nous avons le momentum.

La frégate arrivera le 5 juin 2015 à Yorktown, avant de gagner Mount Vernon, Alexandria, Baltimore, Philadelphie, New York, Newport, Greenport, Boston, Castine et enfin Lunenberg, en juillet 2015. Son voyage sera ponctué de manifestations culturelles et éducatives.

Pêle-mêle: une pièce de théâtre sur LaFayette au FIAF à New York , une conférence à Mount Vernon sur le rôle des forces françaises dans l’indépendance des Etats-Unis, une reconstitution à Philadelphie du dîner du Congrès continental qui a eu lieu à bord de l’Hermione en 1781… Temps fort: le passage du navire devant la Statue de la Liberté, avec un millier de d’autres bateaux, le 4 juillet pour un “hommage à Lafayette et la Liberté“.