Se perdre dans le labyrinthe musical de Bushwick

La communauté artistique de Brooklyn n’est jamais à court d’idée. Sa scène musicale foisonnante ne saurait se contenter d’un festival classique, groupe sur la scène, public dans la fosse. A Bushwick, les barrières tombent. Le festival You are Here (aka The Maze) investit les lieux pour sa 3e édition. Jusqu’au 4 août, tous les jeudis, vendredis et samedis soirs, la galerie Secret Project Robot se transforme en labyrinthe.

L’installation s’étale sur 250m2. Les murs du labyrinthe sont confectionnés à partir de câbles électriques entrelacés. Des rayons de lumière se faufilent grâce à six projecteurs surplombant la salle. “Nous voulons attirer un public qui ne sait pas où il va et qui se perd. Les visiteurs, comme les artistes, partagent la même expérience. Il n’y a pas de règle”, raconte Charlotte von Kotze, l’une des huit curateurs du festival, originaire de Paris. “Des artistes sont à même le sol. L’objectif est de renforcer la proximité.” 

The Maze se démarque à coup sur de l’avalanche de festivals estivaux. Par son concept innovant, mais aussi par sa programmation : un affiche 100 % brooklynite. Deux amoureux du quartier, Laura Paris (sculptrice) et Sam Hillmer (saxophoniste), du duo Trouble, ont lancé la manifestation en 2007. “D’habitude, les festivals amènent des artistes internationaux vers une communauté locale, là nous voulons faire de cette communauté une majorité”, poursuit la franco-allemande. “Il existe beaucoup de groupes qui ont un talent fou à Brooklyn et qui ne sont pas mis en avant.”

Une trentaine de personnes travaillent sur le festival (producteurs, curateurs, développeurs). 15 000 $ ont été réunis pour monter l’événement, entièrement financé par des dons de la communauté de Brooklyn.

Cinquante-quatre groupes se prendront au jeu cette année pour des concerts atypiques. Des artistes reconnus (Laurel Halo, Amen Dunes, Dustin Wong) succèderont à des musiciens émergents. Les soirées se termineront sur les disques de DJ sets. En tout, trois à six groupes se produiront par soir.

La petite touche française est assurée par Charlotte von Kotze. La jeune franco-allemande, arrivée à New York en 2009, s’est spécialisée dans l’export musical. Elle a engagé pour le festival le duo de musique électronique Xeno and Oaklander, à la chanteuse franco-norvégienne. Un duo à moitié européen qui a pris racine dans le vivier musical de Brooklyn.

Infos pratiques : 

The You Are Here Festival (aka The Maze), à la galerie Secret Project Robot, à Brooklyn. Tous les jours, de jeudi à samedi, galerie ouverte de 14h à 20h, concerts de 20 h à minuit. Jusqu’au samedi 4 août. 389 Melrose St, Bushwick. Ticket 10$. Plus d’informations ici.