Sarkozy en tête chez les Français de l’étranger

Les Français de l’étranger votent traditionnellement plus à droite que les Français de l’hexagone. Ce sondage exclusif réalisé par Opinion Way pour Lepetitjournal.com et TV5, auxquels French Morning s’est associé pour les Etats-Unis, le confirme. Nicolas Sarkozy arrive largement en tête avec 37% des intentions de vote, devant François Hollande, (28%), François Bayrou (13%), Jean-Luc Mélenchon (8%) et Marine Le Pen (7%). Toutefois, 30% des Français de l’étranger se disent susceptibles de changer d’avis.

Au deuxième tour en revanche, l’écart se resserre considérablement, soulignant le réservoir de voix plus faible de Nicolas Sarkozy. Celui-ci l’emporterait mais seulement à 51% contre 49 %. En 2007, il l’avait emporté chez les Français de l’étranger à 55% contre 45% pour Ségoléne Royal. François Hollande recueillerait au second tour 73% des suffrages des électeurs de Jean-Luc Mélenchon, 68% de ceux d’Eva Joly et 40% de ceux de François Bayrou. Nicolas Sarkozy lui ne pourrait compter que sur 30 % des Français de l’étranger ayant voté Bayrou, et 56% de ceux ayant voté Marine Le Pen.

Les Français d’Amérique connaissent leurs candidats aux législatives

Les sondés ont également été interrogés sur les élections législatives de juin où pour la première fois seront élus des députés des Français de l’étranger. Le sondage rassurera sans doute les candidats qui se battent pour cette première: une immense majorité des expatriés (83%) disent savoir qu’ils pourront participer à l’élection de l’Assemblée Nationale en juin. Les Français des Etats-Unis semblent particulièrement bien informés. Ils sont plus nombreux (88%) à savoir qu’ils éliront un(e) député(e). Surtout, ils assurent en majorité connaître les noms des principaux candidats (55% contre seulement 32 % en Europe ou 26% en Afrique).

Cette bonne connaissance ne signifie pourtant pas que les Français de l’étranger se rendront en masse dans les bureaux de vote pour participer à l’élection législative. Opinion Way estime cette participation à seulement 38%. Et les étiquettes joueront un rôle primordial: 78 % des Français de l’étranger assurent qu’en choisissant leur député ils voteront “d’abord pour un courant politique” proche de leurs idées, contre seulement 20 % qui voteront pour une personnalité qu’ils apprécient.

(Sondage réalisé en ligne du 12 au 23 mars auprès d’un échantillon de 2031 personnes, représentatif de la population des Français résidant à l’étranger, âgés de 18 ans et plus et inscrits sur les listes consulaires. Marge d’erreur de 1 à 2 points au plus).

- Services -