Tu sais que tu as habité trop longtemps à San Francisco quand…

Les Français qui habitent à San Francisco depuis TROP longtemps développent des comportements particuliers, qu’il est bon de savoir repérer.

Ils peuvent indiquer un degré d’acclimatation avancé, pour le meilleur comme pour le pire. Pensez à consulter un spécialiste si vous manifestez dans votre quotidien l’un ou plusieurs des symptômes suivants.

1- Tu dis que tu n’iras pas à Burning Man cette année, parce que tu en as “fait le tour”.

2- Tu félicites ton pote Ben qui a trouvé un “1 BR” (2 pièces) pour 2500 dollars par mois dans l’Inner sunset. “Veinard !”
giphy3

3- Tu n’as jamais autant gagné d’argent, mais tu finis souvent le mois à sec.

4- Tu ne sais pas où trouver un distributeur, car tu n’as pas payé en liquide depuis plusieurs mois.

5- Tu as une bonne partie de ta penderie dédiée aux déguisements.
giphy2

6- Tu ne sais plus toujours distinguer, dans ta penderie, ce qui est un déguisement de ce qui peut être considéré comme un “habit normal”.

7- Finalement, tu enfiles le premier habit venu.

8- Et tu vas au bureau dans cet accoutrement.

9- Tu prends parfois (ok, souvent) un Uber pour aller au bureau.

10- Tu maintiens qu’un Uber est moins cher que le Muni – mais tu ignores le prix du ticket de Muni 

giphy

11- Tu possèdes un sac à dos carré en toile

12- Tu possèdes une Nalgene, ces bouteille d’eau réutilisables, et tu la transportes à la main, bien en évidence – et PAS dans ton sac à dos carré en toile.
nalgene_illustration

13- Tu peux boire les cafés de chez Philz’ sans faire d’overdose

14- Il y a une section active wear dans ta garde-robe

15- Tu t’es mis(e) au footing parce que “tout le monde en fait, alors bon…”

16- Tu t’es mis(e) aux shakes protéinés parce que “les protéines, c’est important, non ?”

17- Tu t’es déjà dit : “je devrais peut-être manger gluten-free”

18- Quand tu entres dans un café, tu repères toujours LA personne qui ne travaille pas sur un Mac. Et tu la dévisages.

19- Tu pestes parce qu’il n’y a pas de café avec wifi ouvert dans ce quartier.

20- Tu pestes parce que toutes les prises électriques du café sont occupées.

21- Tu dis “East Bay” pour parler de Berkeley et Oakland (et tu trouves que “ça fait loin pour une soirée”).

22- Tu commandes des IPA au bar sans même se poser de question (tu trouvais ça imbuvable à ton arrivée).

23- Au bout de 10 minutes avec quelqu’un en soirée, tu lui proposes de rester en contact sur Facebook. Vous découvrez que vous avez trois contacts en commun – qui ne se connaissent pas entre eux.

24- Tu as plusieurs idées de start-ups par semaine. 

25- Tu veux faire du monde “a better place”. 

26- Tu adresses la parole à des inconnus dans la rue.

27- Tu utilises parfois le mot “Namaste” en dehors des cours de yoga.

28- Tu as un sac spécial pour ton yoga mat – et tu ne dis jamais “tapis de yoga”.

29- Tu as toujours ton iPhone à la main – sauf au cours de yoga.

30- Tu as adoré cette “Unplug party” parce que “couper les portables rend vraiment la soirée plus sympa”. 

31- Tu prononces “entrepreneur” et “croissant” à l’américaine sans sourciller.

32- Tu pitches et tu fais du networking non-stop. Même à la crèche, même en rando, même en soirée.

33- Tu réponds aux e-mails injustement agressifs avec gentillesse et une empathie presque sincère (à ce stade, la déchéance de nationalité te guette). 

34- Tu dis aux Américains que tu snobes les autres Français (Ouf ! Tu es toujours Français(e)…)