Robin Williams et la France: une histoire d’humour

L’Amérique pleure Robin Williams. Mais la France aussi a perdu l’un de ses plus grands fans américains.

L’humoriste adorait la France, et surtout s’en moquer (gentiment). Descendant de Français (sa mère, d’origine française, habitait à la Nouvelle-Orléans), Robin Williams maitrisait parfaitement la langue de Molière et adorait tout ce qui touchait à la France. Il suffit de regarder les premières minutes de cette interview sur Canal +, au moment de la sortie française d’ « Old Dogs », pour s’en rendre compte :

Pour fêter son mariage le plus récent, avec Susan Schneider, il a choisi Paris pour sa lune de miel. Il a dit dans une interview, avec un fort accent gaulois, que « se promener autour de Paris en novembre est super car les rues sont plus calmes, et un peu humides et sauvages. Et vous vous promenez en disant : «Ca suffit maintenant » (sic) »

Il a aussi mentionné un voyage à Paris lors d’une interview avec Ellen DeGeneres, dans laquelle il se moque de l’application Siri et imagine qu’elle a un accent “frenchy” :

Robin Williams était aussi un bon ami de Lance Armstrong et un adepte du Tour de France, adressant un message de félicitations là encore hilarant au cycliste et l’équipe USPS après leur victoire en 2003. Tordant!

La langue française suivra Robin Williams jusqu’au bout. Sa fille, Zelda, a choisi de saluer sa mémoire avec une citation issue du Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupery : « Toi, tu auras des étoiles comme personne n’en a… Quand tu regarderas le ciel, la nuit, puisque j’habiterai dans l’une d’elles, puisque je rirai dans l’une d’elles, alors ce sera pour toi comme si riaient toutes les étoiles. Tu auras, toi, des étoiles qui savent rire! »

Souvenons-nous de Robin Williams pour ce qu’il faisait de mieux: faire rire le monde. Notamment avec ce sketch bien vu sur les Français. Chapeau l’artiste !