4 “food co-ops” pour bien manger à New York

Les “food coops” sont nées bien avant les “bobos”, mais elles n’ont jamais été aussi à la mode, portées par le désir de manger sainement -et de payer moins cher. A New York, la pionnière de ces coopératives alimentaires – et la plus connue – est la Park Slope Food Coop, mais elle est loin d’être la seule. Petit tour d’horizon de quatre façon de faire ses courses autrement.

Park Slope Food Coop

La Park Slope Food Coop est la “coop” la plus importante de New York. Située au cœur du quartier de Park Slope à Brooklyn, elle existe depuis 1972. Elle doit son existence à un petit groupe de voisins engagés qui voulaient mettre à la portée de tous une nourriture saine et à un prix abordable. Aujourd’hui, elle compte plus de 16.500 membres, qui bénéficient de réductions de 20 à 40 % sur les produits qu’ils achètent en échange de deux heures et 45 minutes de travail au magasin toutes les quatre semaines. Les personnes souhaitant rejoindre la coop doivent payer 25 dollars de frais d’adhésion et investir 100 dollars dans la coop. Tout le monde peut y adhérer, mais seuls les membres sont autorisés à y faire leurs courses. Le profil des membres est très varié, allant de personnes aux revenus plus que confortables à des personnes à faibles revenus. “La nourriture est de très bonne qualité, affirme un travailleur. Les produits ne sont pas toujours bios, mais ils sont locaux. Park Slope doit respecter un nombre maximum de miles lorsqu’elle achète ses produits. De cette manière, elle soutient les communautés locales.”  Une différence avec les autres “food coops” : ici, en raison de la taille considérable de la coopérative, de nombreux travailleurs sont payés. Et les membres qui ne viennent pas faire leurs heures sont sanctionnés. 782 Union St, Brooklyn. (718) 622-0560

4th Street Food Coop

Elle a la particularité d’être la seule coop de New York à être située à Manhattan. “Notre loyer est plus bas qu’ailleurs à Manhattan, explique TJ, travailleur à la coop. Nous profitons d’un tarif avantageux concédé par le propriétaire.” La 4th Street Food Coop a été fondée en 1973. Comme les autres coops, elle permet à ses membres d’acheter des produits biologiques ou locaux à des prix réduits contre, en ce qui la concerne, deux heures et 25 minutes de travail chaque semaine (les frais d’adhésion sont de 36 dollars par an), mais il est également possible de rejoindre la coop en tant que membre non travailleur (pour 48 dollars par an). Autre particularité: tous les produits proposés sont végétariens. Et ici, on insiste sur l’importance de s’impliquer personnellement dans la coop. “Les gens qui travaillent ici aiment aider les clients. Si vous êtes simplement intéressé par le bio, de manière abstraite, et que vous ne voulez pas aider le client, cela ne marche pas”, souligne TJ. Et des personnes intéressées, ce n’est pas cela qui manque à la 4th Street Coop. Les profils des membres sont très variés, avec notamment de nombreux étudiants de la NYU. 58 E 4th St. (212) 674-3623

Greene Hill Food Coop

Ouverte en 2008, cette “coop” de Greene Hill, à Brooklyn, est le fruit du rassemblement de voisins vivant à Fort Greene, Clinton Hill, Bedford-Stuyvesant et dans les environs qui ont décidé de rassembler leurs forces afin de faire tourner un magasin coopératif sans but lucratif. Cette “coop” de plus de 1.300 membres est une “100% working coop”, c’est-à-dire que tous les membres y travaillent au moins deux heures et demie toutes les quatre semaines, participent à l’un de ses comités et assistent aux “General Meetings”. Et cette coopérative peut se targuer de faire partie du club très restreint des trois food coops de ce genre aux Etats-Unis. Le magasin cultive un fort sens de communauté (entre 80 et 90% des membres proviennent des quartiers environnants) et les membres profitent de prix considérablement plus bas que dans les magasins traditionnels. “Je sens, dans mon budget, une différence de prix par rapport à ce que je payerais dans un supermarché”, confie un travailleur. Pour devenir membre, les personnes intéressées doivent investir 150 dollars et payer 25 dollars de frais administratifs. 18 Putnam Ave, Brooklyn. (347) 799-1939

Windsor Terrace Food Coop

Cette jeune “coop” de Windsor Terrace, à Brooklyn, est tenue par le retraité brooklynite, Jack O’connell. “C’est moi qui ai ouvert le magasin, explique-t-il. C’était en 2012. Un supermarché local a fermé. Lors d’une réunion, quelqu’un a dit qu’il était peut-être temps de lancer une coop. Nous avons rassemblé 250 personnes, ce qui représentait environ 25.000 dollars. Et c’est comme cela que tout a commencé.” Ici, les membres s’engagent à travailler deux heures toutes les six semaines pour pouvoir profiter de réductions sur les produits. Les frais d’adhésion s’élèvent à 100 dollars. La plupart des membres sont des actifs qui ne pas aisés. Justement, tout est fait pour permettre aux personnes à faibles revenus de manger sainement. “Nous essayons de faire en sorte que les clients puissent utiliser leur food stamps, cette carte que le gouvernement vous donne pour que vous puissiez acheter de la nourriture à un prix réduit. Si vous possédez cette carte, vous ne devez pas payer pour devenir membre de la coop”, précise Jack O’connell. Le magasin ne roule pourtant pas sur l’or. “Notre licence va expirer dans deux ans, et je m’attends à ce que la propriétaire augmente fortement notre loyer”, confie le responsable. Mais, fidèle à sa vision, il n’est pas question pour lui d’augmenter les prix des produits. “Je pense que nos membres préféreraient contribuer à un filet de sécurité plutôt que de voir les prix augmenter”. 825 Caton Ave, Brooklyn. (718) 972-4600