Pourquoi le peanut butter est-il si populaire aux Etats-Unis ?

Crédits : Corleto Peanut butter on Unsplash

En sandwich, en pâtisserie, à la cuillère… Le beurre de cacahuète est un aliment sacré aux Etats-Unis. Selon le National Peanut Board, près de 85% des Américains achètent régulièrement cette pâte à tartiner crémeuse et confectionnée à base de beurre d’arachide. Avec le Coca, le “peanut butter” est l’un des symboles culinaires des Etats-Unis. Pourquoi les Américains raffolent tant du beurre de cacahuète ? C’est la question bête de la semaine.

Si la cacahuète fait partie du quotidien des Américains depuis plus de 250 ans, le peanut butter a connu une ascension fulgurante en quelques années. “En 25 ans, le beurre d’arachide est rapidement devenu la nourriture la plus populaire des Etats-Unis”, affirme Andrew F. Smith, auteur du livre de cuisine “Peanuts : The Illustrious History of the Goober Pea”

Si la culture d’arachide a commencé au Mexique dans les années 1500, le destin de la célèbre cacahuète américaine a commencé dans les cales des bateaux remplis d’esclaves, en provenance d’Afrique. “Les négriers s’en servaient pour nourrir les esclaves, car c’était un aliment peu cher et facile à transporter”, décrit Andrew F. Smith qui s’est intéressé de près à l’histoire de la culture d’arachide aux Etats-Unis. Très nourrissante, peu chère et facile à manger, l’arachide devient alors populaire auprès des Américains et est particulièrement utilisée lors de la Guerre civile américaine. En Arkansas, Géorgie ou encore dans les plaines du Mississippi, les soldats Confédérés utilisent la cacahuète pour faire du café, des gâteaux ou encore du chocolat.

Il faut pourtant attendre la fin des années 1890 et l’invention du moulin à broyer les aliments, pour voir apparaître la pâte à tartiner telle que l’on en mange de nos jours. C’est le docteur et businessman John Harvey Kellogg, qui est le premier à commercialiser le beurre de cacahuète. “De nombreuses personnes ont affirmé avoir inventé le beurre de cacahuète, mais John Harvey Kellogg (l’inventeur des céréales du même nom ndlr) est celui qui a fait la différence. Il était végétarien et recherchait une alternative à la viande. La cacahuète ne coûtait presque rien et se cultivait facilement. Une fois les cacahuètes broyées, il pouvait en faire ce qu’il voulait”, résume Andrew F. Smith. Kellogg se mit à vendre son produit sur le territoire américain et très vite, sa pâte à tartiner devient célèbre.

Il manquait seulement un ingrédient pour que les Américains adoptent définitivement le peanut butter : le sucre. “Dans les années 1910, les groupes de distribution s’emparèrent de l’idée de Kellogg et ajoutèrent du sucre, pour attirer les jeunes consommateurs”. La stratégie fonctionne : avec l’invention du pain de mie industriel en tranches dans les années 1920, le beurre de cacahuète devient le goûter préféré des enfants. “Les Américains ont commencé à en mettre sur les sandwichs avec de la confiture. Le beurre de cacahuète a rendu des grands services, en particulier lors de la crise de 1929 pendant la Grande Dépression”, rappelle l’universitaire. Aujourd’hui, les Etats-Unis sont le troisième pays producteurs de cacahuètes, derrière la Chine et l’Inde. Bonne nouvelle : consommé raisonnablement, le beurre de cacahuète est bon pour la santé. On vous a dit raisonnablement…