Pourquoi des pointures différentes en France et aux US?

Que celui qui ne s’est jamais retrouvé au milieu d’un magasin de chaussures américain, perdu entre une pointure 6 et demi et 8, nous jette la première pierre. Pourquoi Francais et Americains ont-ils des systèmes de pointures différents? C’est la question bête de la semaine.

Tout d’abord, comme vous l’avez sûrement remarqué, aucune de ces mesures ne correspond à la taille du pied en centimètres. Il en existe bien une qui suit ce principe: le Mondopoint. Avec cette mesure, la pointure correspond à la taille du pied en millimètres. Simple comme bonjour, le Mondopoint pourrait éviter pas mal de migraines, mais il n’est que très peu utilisé (à l’exception notable des chaussures de ski).

La numérotation française est en revanche utilisée partout en Europe. Le point français, comme on le nomme, va de 17 à 48, et représente environ 0.66cm. Et cette unité de mesure est parigote: elle était utilisée par les anciens bottiers. Par opposition, le point américain, utilisé (sans surprise) aux Etats-Unis, se base sur le système anglais, avec un écart de 1/3 inch entre les pointures. Mais il commence à 1, au lieu de commencer à 0 comme c’est le cas en Grande-Bretagne. Différence avec les pointures françaises: les Américains incluent des demi-tailles, plus précises.

Cocorico, notre unité de mesure française était la première. C’est sous Napoléon, en 1801, qu’elle a été imposée partout en France. Auparavant, chaque cordonnier avait tendance à créer sa propre mesure, rendant les achats assez compliqués.

Aux Etats-Unis, c’est également pour clarifier les choses que le système du point américain fut inventé, en 1880 par le New-Yorkais Edwin B. Simpson.  Un héritage de la Guerre de sécession, pendant laquelle l’armée avait eu bien du mal à commander des chaussures pour ses soldats. En 1887, il est adopté par la Retail Boot and Shoe Dealer’s National Association. Aujourd’hui encore, le système n’est pas totalement unifié, et les pointures peuvent donc légèrement varier selon les fabricants.

Si vous n’êtes pas friands de calculs savants, autant utiliser les nombreuses grilles de conversions que l’on trouve sur internet pour déterminer votre taille américaine. En espérant qu’un jour, peut-être, les systèmes seront harmonisés.