La quenelle traverse l’Atlantique, Tony Parker s’excuse

La polémique sur la “quenelle” du comédien Dieudonné a subitement fait irruption aux Etats-Unis, via les terrains de sport.

C’est le geste fait par le footballeur Nicolas Anelka après un but pour son équipe de West Brom en Angleterre qui a fait ressurgir la polémique de l’autre côté de l’Atlantique, en remettant sur le devant de la scène une photo d’une autre star sportive, connue ici celle-là: Tony Parker.

Lundi matin, Tony Parker et le geste controversé faisaient leur apparition dans la liste des “insultes anti-israël de l’année 1913” du centre Simon Wiesenthal de New York, le tout assorti d’un appel à la star des San Antonio Spurs à présenter ses excuses.

Ce qui n’a pas tardé: dès lundi, Tony Parker publiait un communiqué pour présenter ses excuses, assurant qu’il n’était pas au courant de la connotation “négative” qui y était associé. “Je ne répéterai désormais jamais ce geste et je m’excuse sincèrement pour tout malentendu ou mal causé par mes actions, continue-t-il dans le communiqué. J’espère que cet incident servira à rappeler à tous qu’il  nous faut être plus conscient que ce qui peut sembler innocent peut en fait avoir une histoire de haine et de mal”.

La photo en question avait été prise en septembre en coulisse d’un spectacle de Dieudonné. Le même jour, le coéquipier de Parker Boris Diaw avait lui aussi posé dans la même position.