Le Québec met le cap sur Houston

A peine installé au numéro 1155 de Dairy Ashford, dans l’Energy Corridor, le réseau international d’implantation d’entreprises québécoises Expansion Québec accueillait déjà une première société de la Belle province désireuse de se développer dans la région.

« Nous discutions depuis quelque temps avec l’entreprise d’unités de travail et de cabinets modulaires Metalia, en plein essor international, et puis ça s’est fait vite. Les attachés commerciaux qui accompagneront les entreprises que nous domicilions n’arriveront que début novembre », indique Dominic Viénot, le Franco-Canadien qui coordonne la création de cette antenne du Québec à Houston depuis le bureau Expansion Québec de Californie du Nord, à San Mateo.

Mais au-delà de la domiciliation et de la location de bureaux, il s’agit bien de « former un guichet unique » de soutien au développement d’affaires et d’implantation au Texas, « premier Etat exportateur des Etats-Unis ». « Et cela passe aussi par l’entraide mutuelle avec le Consulat du Canada à Dallas », estime Dominic Viénot.

« Jusqu’à présent, les entreprises du Québec désireuses de se développer au Texas étaient soutenues depuis Atlanta », indique le dirigeant. Le Québec reconnaît désormais son « premier partenaire commercial aux Etats-Unis » à sa juste valeur, à savoir un volume total d’échanges de 11,5 milliards de dollars canadiens (soit plus de 8,5 milliards de dollars états-uniens) annuels. Le Texas est aussi « notre deuxième marché d’exportation en importance, avec un sommet de 3,6 milliards de dollars canadiens (soient près de 2,7 milliards de dollars états-uniens) en 2014 », indique un communiqué du ministère de l’Economie du Québec. Mais « le recensement des entreprises québécoises au Texas est encore en cours », indique Dominic Viénot, qui cherche à recruter un responsable administratif pour l’assister dans son travail au Texas.

« A terme, on organisera, dans notre espace pouvant héberger des pitchs de startups ou encore des séances de réseautage, des rassemblements d’entreprises québécoises comme ceux qu’on organise en Californie afin de faciliter l’échange d’expériences et de bonnes pratiques », prévoit le Franco-Canadien. Le dirigeant sera à Houston les 5, 6 et 7 novembre pour faciliter l’arrivée des conseillers en développement d’affaires et se tient déjà tout prêt à réseauter.