Quand les écrivains se passionnaient pour la peinture

L’historienne française Anka Muhlstein, installée à New York depuis 35 ans, sera en conférence à la Frick Collection pour parler du lien entre art et littérature.

La Révolution et les conquêtes napoléoniennes ont transformé le rapport que les masses entretenaient avec la peinture. Les possessions artistiques des églises ont été réquisitionnées par la République et mises sur le marché, et les chefs d’oeuvre, principalement rapportés d’Italie par l’armée francaise victorieuse, ont été exhibés pour la première fois au grand public. Ainsi de nombreux écrivains, comme Zola, Hugo, Stendhal, Proust ou Mallarmé, se sont-ils tour à tour passionnés pour la peinture. Anka Muhlstein reviendra sur cette période charnière où l’art et la littérature ne faisaient qu’un. Son prochain livre, Monsieur Proust’s Library,  devrait sortir en octobre-novembre.

 Infos pratiques : 

Artists, Poets and Writers Lecture Series : “Pen and Palette: Painters in Balzac, Zola, and Proust” par Anka Muhlstein le 25 avril à 18h à la Frick Collection, 1 East 70th Street. Entrée gratuite. Pourplus d’informations ici