La qualité de vie est meilleure à l’étranger qu’en France, selon les expatriés

Plus de la moitié (51%) des expatriés disent que leur niveau de vie est meilleur à l’étranger qu’en France, selon l’enquête sur l’expatriation 2013 de la Maison des Français de l’étranger, réalisée auprès de 9.000 ressortissants français partout dans le monde.

Quarante-huit pour cent des personnes interrogées estiment que le climat social et la « convivialité » est meilleure dans leur pays d’accueil. Et 42% trouvent que la fiscalité est plus intéressante à l’étranger.

En revanche,  la France obtient de meilleurs scores sur la qualité de vie, dans les domaines des transports (60% des personnes interrogées disent préférer les transports français), la vie culturelle (55%) et surtout dans l’accès et la qualité des services de santé (61%).

La majorité relative des Français expatriés hésite encore à rentrer en France. A la question d’un retour définitif en France, 47% des Français installés à l’étranger se disent indécis. Près d’une personne sur trois envisage de revenir en France à plus ou moins long terme et 17% excluent cette possibilité. L’enquête précise que ce sont les expatriés qui vivent depuis le plus longtemps à l’étranger qui envisagent le moins de revenir en France.

Les principales difficultés rencontrées à l’étranger restent les démarches administratives et l’éloignement des proches. Au contraire, les Français expatriés rencontrent moins de difficultés dans la recherche de travail et d’écoles pour leurs enfants. La recherche d’un logement est aussi plus facile à l’étranger.

L’enquête révèle également que :

  • 12% des expatriés résident en Amérique du Nord, la quatrième région préférée des Français pour s’établir à l’étranger.
  • 51% des Français des Etats-Unis ont déjà eu une première expérience d’expatriation dans un autre pays.
  • 52% sont arrivés aux Etats-Unis il y a moins de cinq ans.

Crédit : Galyna Andrushko / Sipa USA