Sorties d’octobre : notre sélection de “pumpkin patches” dans la Bay Area

Le pumpkin patch de Nicasio

Octobre dans la Bay Area est la saison préférée des enfants, et pour cause : pendant tout le mois culminant avec Halloween le 31, les citrouilles sont mises à l’honneur dans de multiples “pumpkin patches”, où l’on peut non seulement choisir la plus belle courge à évider et décorer, mais aussi voir des animaux, se perdre dans un labyrinthe éphémère, ou faire un tour de tracteur. Cette année, COVID oblige, certains ont préféré suspendre leurs activités, mais d’autres ont mis en place des mesures sanitaires pour pouvoir accueillir les familles. Voici notre guide des pumpkin patch à ne pas rater dans la Bay Area :

A Half Moon Bay

(lire la suite sous l\'encart)

Capitale autoproclamée de la citrouille, Half Moon Bay est une destination très prisée pour ses “pumpkin patch”. Lemos Farm, au bord de la highway 92, est une étape incontournable pour les enfants : on n’y vient pas vraiment pour les citrouilles, mais pour toutes les attractions qui s’y trouvent, comme les tours de poneys, les promenades en tracteur, le mini-zoo, la maison hantée. Cette année, il vaut impérativement acheter un pass en ligne pour pouvoir en profiter. Le port du masque et le respect des distances sociales sont aussi requis.

Pour les puristes qui préfèrent ramasser des citrouilles plutôt que de faire des tours de manèges, Bob’s Vegetable Stand & Pumpkin Farm est l’endroit idéal pour choisir une belle courge parmi les centaines alignées dans un grand champ. Il est d’autant plus facile de garder ses distances que les citrouilles s’étendent à perte de vue, et que l’endroit est moins fréquenté que d’autres en raison de l’absence de chateaux gonflables et autres distractions cette année.

Au sud d’Half Moon Bay, le long de la célèbre Highway 1 qui longe la côte, Arata’s Farm est surtout connue pour son labyrinthe de bottes de paille, gardé par le Minotaure. On peut aussi y faire des tours en poney, en tracteur ou en petit train, et bien sûr, ramasser quelques citrouilles. La maison hantée est fermée cette année.

A San Francisco

Depuis 1979, Clancy’s pumpkin patch reste la destination préférée des San Franciscains qui veulent s’évader à la campagne tout en restant dans San Francisco même. On peut y choisir une belle citrouille, ou faire un tour en tracteur. Cette année, Clancy a deux pumpkin patch: un près du zoo, au 2101 Sloat, et son emplacement traditionnel dans le Inner Sunset, au 1620 7th Ave. Les visites sont limitées à vingt minutes, et distances sociales et masques sont de rigueur.

Au nord de San Francisco

Au Nicasio Valley Pumpkin Patch, l’accent est mis sur la diversité et la qualité des citrouilles : elles sont toutes bio, et se déclinent sur toutes les tailles. Cette année, pas d’attractions, juste des citrouilles à perte de vue dans un cadre très bucolique, à deux pas d’une fromagerie. Le week-end, possibilité de se restaurer sur place avec la tenue d’un BBQ.

Au Great Peter Pumpkin Patch de Petaluma, les petits fermiers en herbe auront non seulement la chance de récolter les citrouilles directement dans le champ où elles ont poussé, ainsi que de bêcher la terre pour trouver des pommes de terre. On peut aussi se perdre dans le labyrinthe ou faire un tour de tracteur. Et après l’effort, le réconfort avec une délicieuse glace saveur citrouille ou du fromage local à déguster sur place.