Programmes bilingues à New York: Midtown passe à l’offensive

Pour en savoir plus

 

Contacter Diane Sheinberg:

[email protected]

Diane Sheinberg en est convaincue: “Il y a clairement une demande pour un programme bilingue de la part de familles francophones et francophiles à Midtown” .

Cette maman belge de deux enfants, qui travaille à l’ONU, a pris son bâton de pèlerin pour recruter des parents désireux de lancer un programme bilingue à la rentrée 2016 à l’école PS 59, sur la 56eme rue entre la 2eme et 3eme avenue. Elle assure que 23 familles sont intéressées par l’ouverture d’un niveau K. Elle en recherche 30 au total avant d’aller voir le superintendant du district et l’établissement, avec lequel elle n’a pas pris contact pour le moment. “Pour l’instant, je ne fais que collecter des données, rassembler une masse critique de familles. Je ne sais pas si ça va marcher mais je me dis pourquoi pas!” explique la Bruxelloise.

La recherche pour une école publique susceptible d’accueillir un tel programme, composé de classes constituées à parts égales d’enfants francophones et anglophones, dure depuis plusieurs années à Midtown et Downtown Manhattan. Seuls des établissements privés, comme l’EINY ou la pre-school La Petite Ecole, offrent un enseignement bilingue français-anglais dans ces zones.

Diane Sheinberg, arrivée à New York il y a neuf ans, a elle-même été élevée dans plusieurs langues. Elle table sur la présence de nombreuses familles internationales à Midtown East pour mener le projet à bien. “L’école est près de l’ONU. Il y a plein de familles anglophones et francophones. Des familles haïtiennes, algériennes, arméniennes m’ont contacté en deux semaines… s’exclame-t-elle. Il y a un bon potentiel.” Une réunion avec les parents intéressés doit avoir lieu courant septembre.

 

Pour en savoir plus

 

Contacter Diane Sheinberg:

[email protected]