Prix Nobel, fundraising et accueil de star pour Emmanuel Macron à New York

Emmanuel Macron n’a pas pas gagné la présidentielle, mais il remporte d’ores-et-déjà le Prix du meeting de campagne le plus populaire à New York.

La salle de 250 personnes que les organisateurs de son déplacement avaient prévue pour sa rencontre avec les Français de New York, lundi 5 décembre, était trop petite pour accueillir tout le monde. Les organisateurs ont trouvé à la dernière minute une salle d’une capacité de 400 personnes au Kimmel Center à NYU. C’est mieux mais pas encore suffisant: vendredi soir, ils avaient reçu près de 1.000 RSVP.

L’évènement sera le point d’orgue du déplacement new-yorkais du candidat à la présidentielle, du 4 au 6 décembre. Une visite pendant laquelle l’ancien ministre de l’économie mélangera rencontres publiques et rendez-vous privés avec de riches donateurs pour remplir ses coffres de campagne, une “tradition” chez tous les candidats à la présidentielle qui viennent à New York.

Après avoir rencontré le Prix Nobel d’économie Joseph Stiglitz, dimanche, un cocktail de fundraising pour son mouvement “En Marche!” était prévu pour permettre au candidat de présenter les thèmes principaux de sa campagne et répondre aux questions des convives. Ces derniers étaient invités à donner jusqu’à 7.500 euros chacun, le plafond prévu par la loi. “Seuls les partis politiques établis ont accès à un financement de l’Etat; En Marche ! n’y a pas droit; la levée de financement est donc une priorité pour l’Association et le succès de la démarche” , pouvait-on lire sur l’e-mail d’invitation que French Morning s’est procuré. L’invitation mentionnait Christine Dutreil, épouse de l’ancien ministre des PME Renaud Dutreil, comme l’hôtesse de ce rendez-vous discret. Contactée, l’intéressée a indiqué qu’il y avait eu une “confusion” et précise que son mari, soutien affiché d’Emmanuel Macron, est à l’origine de la rencontre. “Comme vous le savez, je m’occupe de la fondation Anne Fontaine et je suis actuellement au Brésil” , a-t-elle écrit. Un événement de soutien est prévu mardi au domicile d’un patron français installé à New York qui souhaite rester anonyme, mais il n’est pas clair qu’Emmanuel Macron y assistera.

Lundi, le fondateur d’En Marche! commencera la journée par une rencontre avec des start-upers français, une communauté où il compte de nombreux soutiens. Il visitera ensuite la New York French American Charter School (NYFACS) à Harlem, une école qui prodigue un enseignement bilingue à des petits Français, Américains et Africains. Il prendra ensuite la direction de Columbia University, pour une conférence sur le thème “Reforger les liens transatlantiques” . L’évènement affiche complet. Avant sa réunion publique, prévue pour 6:30pm, il rencontrera le futur Secrétaire général des Nations-Unies Antonio Gutterres.

L’ex ministre terminera cette visite new-yorkaise, mardi, par un recueillement à Ground Zero. Avant cela, il doit participer à un petit-déjeuner au Links Club en compagnie d’hommes d’affaires et de diplomates réunis par la French-American Foundation. En 2012, Emmanuel Macron avait participé au prestigieux programme “Young Leaders” de la fondation destiné à de jeunes dirigeants français et américains dans différents domaines.