Pourquoi les prises ont-elles des boutons « test » et « reset » aux États-Unis ?

Prises GFCI

Vous l’avez sans doute remarqué, certaines prises de courant de votre habitation disposent de deux boutons : « test » et « reset ». Pourquoi ? C’est la question bête de la semaine.

Habituellement installées dans la salle de bains, la cuisine et le garage, ces prises de courant ont été adoptées au début des années 1970 aux États-Unis. Situés à moins d’un mètre d’un évier ou de tout ce qui présente un risque d’éclaboussure d’eau, ces connecteurs électriques, connus sous le nom de ground fault circuit interrupter (GFCI), sont dotés d’un mécanisme de protection. « C’est une évidence, l’électricité et l’eau n’ont jamais fait bon ménage, souligne Jorge Garcia-Arabehety, électricien à Miami. Heureusement, ce système permet chaque année d’éviter plusieurs centaines d’accidents électriques ».

Différent d’un fusible, qui empêche les feux d’origine électrique quand un appareil chauffe anormalement, la prise GFCI, elle, est conçue pour détecter les fuites de courant. « Après avoir été délivré, un courant électrique retourne à sa source de production en empruntant le chemin offrant le moins de résistance, à savoir un fil de cuivre, explique le spécialiste. Mais en cas de câblage défectueux ou d’humidité, une fuite de courant est créée et peut être dangereuse pour les personnes ».

Ainsi, quand un individu touche une prise électrique avec les mains mouillées ou si un appareil, comme un sèche-cheveux, tombe dans l’eau du lavabo, cela produit un court-circuit entraînant l’électrocution de la personne. Mais si une prise GFCI est installée, le drame est évité. « Lorsque le système détecte une variation de tension, même infime, il déclenche très rapidement son disjoncteur, cela prend moins d’un dixième de seconde, ce qui permet ainsi de couper le courant et que la personne ne soit pas électrocutée », indique l’électricien.

Par sécurité, il est donc recommandé de tester ses prises électriques GFCI. Pour cela, il faut appuyer sur le bouton « test » pour déclencher le dispositif. Ceci devrait avoir pour effet de mettre la prise de courant hors tension. Le bouton « reset », quant à lui, devrait ressortir signifiant que le système fonctionne correctement, sinon la prise électrique devra être remplacée. Afin de rétablir le courant, il faut alors enfoncer le bouton « reset ». « Ces gestes doivent être effectués mensuellement, insiste Jorge Garcia-Arabehety. La plupart des gens ont tendance à négliger ces phases de test alors qu’un simple clic peut leur sauver la vie ».