Pourquoi y a-t-il autant d’eau dans les toilettes aux USA ?

French Morning est toujours prêt à se mouiller. Après vous avoir expliqué pourquoi les toilettes américaines sont mal cloisonnées, on s’intéresse à un autre mystère du petit coin. Pourquoi y a-t-il autant d’eau dans les toilettes américaines ? C’est la question bête de la semaine.

L’invention des premières toilettes à chasse d’eau remonte à 1596. Mais si l’idée du scientifique britannique John Harington était révolutionnaire pour l’époque, elle ne rencontra pas un franc succès. Il faudra attendre près de 200 ans pour que l’Ecossais Alexander Cummings reprenne l’idée à son compte et démocratise les toilettes à chasse d’eau, en 1775. Depuis cette date, différents modèles de WC ont été développés à travers le monde. C’est ainsi que sont apparues les toilettes dites “à la turque”, ou que les Japonais ont plus récemment opté pour les “Washlet”, ces toilettes au nettoyage à l’eau tiède, sans papier WC.

Aux Etats-Unis, le modèle qui s’est imposé est celui du “flush/ push out”, où une impulsion d’eau sert à créer un tourbillon dans la cuvette afin d’évacuer les déjections. Son inventeur est l’Américain Thomas MacAvity Stewart en 1907. Ce système requiert beaucoup d’eau. Le penchant américain pour la propreté n’y serait pas pour rien. Selon Alisha Praylor, de la société American Standard, fabricant de toilettes, ce système “est plus propre car l’eau recouvre une plus grande partie de la cuvette. Les déjections tombent directement dans l’eau et sont ainsi évacuées plus facilement” . C’est aussi pour cela que les brosses à WC se feraient plus rares aux Etats-Unis. Alisha Praylor ajoute un deuxième argument d’ordre olfactif. Les odeurs sont également bloquées “plus rapidement dans l’eau qu’à l’air libre” .

Malgré ces arguments, les toilettes américaines restent souvent critiquées par les Européens. En cause notamment: la quantité importante d’eau gaspillée à chaque utilisation. C’était pourtant pire dans le temps. Neil Smith, vendeur de salles de bain chez Home Depot à New York , précise qu’ “à la fin du XIXème siècle, les économies d’eau n’étaient pas un problème de société. Les toilettes consommaient en moyenne treize litres d’eau à chaque utilisation! Aujourd’hui, c’est environ cinq litres“. En France, un WC à “double chasse d’eau” (une pour l’urine, l’autre pour les déjections) consomme en moyenne entre 3 et 5 litres d’eau à chaque utilisation. A l’inverse, nombreux sont les Américains qui se plaignent dans les forums en ligne du peu d’eau dans les cuvettes européennes, jugées moins propres. Mais les Etats-Unis sont en train d’évoluer. Pour économiser de l’eau, les toilettes à double chasse deviennent également de plus en plus courantes.