Pourquoi ne peut-on pas payer par carte aux péages américains?

L’histoire est arrivée à plus d’un Français aux Etats-Unis. Quand Benjamin prend le péage de sortie du George Washington Bridge, entre New York et le New Jersey, il n’a pas de liquide pour payer.

Sans E-ZPass, ce pass qui permet de payer automatiquement le péage sans avoir à s’arrêter, il ne lui reste que sa carte de crédit. Problème : les péages n’acceptent pas la carte. La galère commence. « L’agent de service dans la guitoune appelle un autre agent qui vous donne un formulaire – Deferred Toll Payment Request – à remplir. On y note noms, plaque d’immatriculation et numéro de permis de conduire. » Pour certains, il est demandé de faire demi-tour auparavant pour ne pas encombrer la circulation. « Ensuite, il faut payer par carte sur internet en renseignant un numéro disponible sur le formulaire. »

Compétence des Etats, les routes aux Etats-Unis connaissent des systèmes de péage différents. Depuis 2009, l’Ohio par exemple propose un système de paiement par carte, en plus de l’E-ZPass local et du liquide, pour offrir un « service complet et accommodant pour le consommateur ». Mais dans d’autres Etats, comme New York, ce n’est pas le cas. Pourquoi?

La réponse est tout d’abord pratique. Les autorités autoroutières à travers les Etats-Unis ont entamé dès les années 80 une réflexion sur la réduction de la pollution et des temps d’attente aux abords des péages. Payer par carte, comme en liquide, ralentit le passage des véhicules et génère des bouchons.

L’autre raison est économique: “Mettre en place un système de paiement par carte engendre des coûts. Nous ne l’avons pas encore envisagé”, avoue Ron Marsico du département des Relations publiques du Port Authority of New York and New Jersey, en charge de la gestion des ponts et des tunnels.

Plutôt que la carte bancaire, les autorités new-yorkaises et les gestionnaires d’autoroutes ailleurs dans le pays ont décidé de développer des systèmes de paiement automatique, qui permettent de fluidifier le trafic aux péages (E-ZPass à New York et dans 14 autres Etats, Sun Pass en Floride, Tx Tag au Texas…), voire des portiques qui débitent directement votre carte bancaire. «Deux tiers des automobilistes new-yorkais utilisent E-ZPass et parmi ceux-ci, 83% ont lié leur carte de crédit à leur pass » explique Dan Weiller, directeur de la communication du New York State Thruway. « Il est très simple d’acheter un E-Z Pass dans des magasins ou sur internet. Le système est de plus en plus prisé car il permet de faire des économies. »

Une réponse séduisante mais qui laisse sur le bas-côté les automobilistes comme Benjamin, qui n’a pas d’E-ZPass. « Le système est ainsi et les incidents liés au manque de liquide sont très rares » poursuit Ron Marsico. D’ailleurs, la plupart des péages possèdent heureusement des bornes de retrait de liquide en cas d’oubli. Cela vous évitera quelques klaxons et insultes.