Pourquoi manque-t-il un morceau à Washington DC ?

Avec trois côtés rectilignes et un quatrième épousant la forme du Potomac, Washington, D.C. a une forme on ne peut plus particulière… Mais il n’en a pas toujours été ainsi puisque la capitale était à l’origine parfaitement carrée, d’une superficie de 10 miles sur 10. Comment et pourquoi le District de Columbia a-t-il été amputé d’un morceau ?

Pour que le pays ait enfin une capitale fixe, le Congrès décide de créer D.C. en 1790. La future capitale est placée par George Washington sur les rives du Potomac, non loin de sa plantation de Mount Vernon, à cheval sur la Virginie et le Maryland. Ces deux Etats cèdent par conséquent une partie de leurs territoires respectifs, dont les ports d’Alexandria et de Georgetown, inclus dans un carré de 259 km2 tracé à la règle.

À l’époque, on ne se doute pas que c’est à cause de l’esclavage, une institution encore peu contestée, que Washington, D.C. va finir par perdre près d’un tiers de son territoire.

Place forte du commerce d’esclaves, la ville d’Alexandria commence à s’inquiéter des rumeurs d’abolition qui circulent dans la capitale au cours des années 1840. Par ailleurs, concurrencée sur le plan économique par Georgetown et isolée du reste du district par le Potomac, la ville est sur le déclin et commence à se dire que retourner au sein de la Virginie pourrait être une bonne idée.

Se sentant menacée par un courant abolitionniste qui prenait de l’ampleur, la Virginie est tout aussi intéressée par un retour au bercail du comté d’Alexandria, cédé à l’État fédéral un demi-siècle auparavant. En effet, un tel retour entraînerait l’ajout de deux représentants au parlement de Virginie, ce qui serait bien utile en cas de vote sur le devenir de l’esclavage dans l’État.

Une pétition est finalement soumise au Congrès qui accorde un référendum. Et par 763 voix contre 22, les ex-Virginiens votent sans appel en faveur de la rétrocession.

Le 7 septembre 1846, James Polk, le président démocrate de l’époque, finalise le transfert du comté d’Alexandria à la Virginie et fait perdre à Washington D.C. sa rive droite en même temps que sa forme trop parfaite. Et c’est ainsi que le côté sud-ouest de la capitale épouse désormais les rives du Potomac.

En rejoignant la Virginie, Alexandria a pour sa part fait preuve de bonne intuition puisqu’en 1850, D.C. finit par interdire le commerce d’esclaves. Mais cela se révélera n’être qu’un sursis : 13 ans plus tard, en pleine guerre de Sécession, Abraham Lincoln signe la proclamation d’émancipation abolissant l’esclavage sur l’ensemble du pays.