Pourquoi les Américains sont-ils accros à l’air conditionné?

Ils ne savent pas régler la clim ici!” Si vous êtes ressorti d’un magasin aux Etats-Unis sans faire cette remarque, c’est que vous n’êtes pas réellement Français.

Pourquoi les Américains aiment-ils autant l’air conditionné? Le Washington Post a mené l’enquête. Le quotidien remarque tout d’abord que la perplexité des Européens face à cette pratique est ancienne. Dès 1992, un professeur de Cambridge expliquait que l’air conditionné était “l’épidémie la moins remarquée” aux Etats-Unis. Glaçant.

Les Américains, rois de la clim’

La raison la plus évidente pour ce phénomène est bien entendu la température elle-même. La population américaine est beaucoup plus exposée à des épisodes de forte chaleur et d’humidité que les Européens. Cela explique que 87% des foyers américains ont un climatiseur (chiffres de 2011) et que les Etats-Unis sont pour le moment les plus grands consommateurs d’air conditionné au monde. Selon un expert cité par le Washington Post, les Américains consomment plus d’énergie pour leur climatisation que l’Afrique pour faire fonctionner l’ensemble de ses appareils électriques.

Augmentation de la productivité au travail

Pour les Etats-Unis, l’air conditionné est plus qu’une question de confort. Les entreprises se sont rapidement aperçues que la technologie, qui s’est démocratisée dans les années 20, permettait d’augmenter la productivité des employés. Dans son ouvrage, Air conditioning America, Gail Copper cite un sondage de 1957 selon lequel 90% des entreprises américaines citent l’air conditionné comme source de l’amélioration de leur productivité. Un argument que conteste la journaliste Kate Murphy dans le New York Times. Selon elle, des études montrent que le froid a des effets psychologiques négatifs sur les travailleurs.

Température préférée des Américains et des Européens

A cela s’ajoutent des raisons culturelles. Pour Michael Sivak, un chercheur à l’Université du Michigan cité dans le Washington Post, la température moyenne préférée des Américains est 70 degrés Fahrenheit (environ 21 degrés celsius), ce qui est trop frais pour les Européens.

Les Américains tendent à garder le thermostat à la même température tout au long de l’année. En revanche, les Européens mettent leurs thermostats plus haut en été et plus bas en hiver. Par conséquent, à l’intérieur, les Européens portent des pulls en hiver, tandis que les Américains portent des pulls en été ” , explique le chercheur. Autrement dit, les Europeens s’adaptent aux températures changeantes, les Américains non et cherchent, via la climatisation, à se maintenir à une temperature inchangée quelle que soit la saison.

La faute aux architectes et aux managers de bâtiments

Pour d’autres, c’est aussi une question d’architecture. Depuis les années 40, les architectes américains ont commencé à construire des bâtiments sans balcon ni porche et abaisser les plafonds pour éviter que l’air frais ne s’échappe d’espaces fermés. “Plutôt que d’être séparés pour permettre à l’air de circuler, ou d’être construits autour de cours, les bâtiments ont eu tendance à s’entasser, comme des boites. Cela peut avoir pour effet de créer des “ravins de chaleur” où chaque bâtiment fait fonctionner son système de climatisation à fond pour rivaliser avec ses voisins” , explique The Economist dans un article de 2013.

Kate Murphy, du New York Times, avance une autre raison. “La meilleure isolation des bâtiments permet de retenir l’air conditionné de s’échapper mais empêche aussi de l’air frais de rentrer. Donc l’air conditionné est utilisé pour remplir les critère de qualité de l’air en matière de niveaux de dioxyde de carbone, qui s’accumulent en absence d’air extérieur. L’air froid permet aussi de contrôler l’humidité, ce qui permet d’éviter le cauchemar de tout responsable de bâtiment: la moisissure.

Rappelons que d’autres techniques existent pour refroidir l’air dans les immeubles: l’utilisation d’arbres pour créer de l’ombre, éviter les façades de couleur sombre, arroser les toits, isoler des fenêtres… Ah oui, ça peut aider l’environnement aussi!