Pourquoi les Américains écrivent la date différemment?

Combien de formulaires jetés à la poubelle pour avoir écrit, pendant une malheureuse seconde d’inattention, le mois à la place du jour et le jour à la place du mois? Normal. Vous êtes français. Et en bon Français, vous écrivez la date en format “jj/mm/aaaa”. Problème: les Américains l’écrivent “mm-dd-yyyy”. Pourquoi? C’est notre question bête de la semaine.

Le modèle “mm-dd-yyyy”, dit “middle-endian” (à la différence du format “little endian” utilisé en France) était utilisé dans les colonies britanniques au XVIIe siècle, dont les Etats-Unis. La lecture de la date était plus facile pour tout le monde. A l’époque, le mois était écrit en toutes lettres, ce qui évitait ces satanées ambiguïtés qui font réfléchir un Français à deux fois quand il remplit sa déclaration d’impôts américaine.

Ce système a perduré au Royaume-Uni jusqu’au début du XXe siècle. Mais avec la numérotation croissante des dates liée à la montée en puissance de l’informatique, et sa proximité avec l’Europe continentale, le pays a progressivement fait la transition vers le format “little endian” (« jj/mm/aaaa») en vigueur dans le reste de l’Europe. Les Etats-Unis, eux, sont restés au même dispositif, au grand dam des expatriés et des touristes.

Les raisons de cette résistance ne sont pas claires. Une question d’habitude sans doute – à l’oral, les Américains disent bien “April the 4th” et non “the 4th of April”. “Ils écrivent comme ils parlent“, avance tout simplement un porte-parole de la NIST (National Institute of Standards and Technology), l’agence publique chargée de piloter l’uniformisation des mesures dans les administrations. “Certains disent que c’est parce que les Américains considèrent le mois comme la variable la plus importante de la date”.

Quel format est le plus logique? A vous de choisir. Si la majorité l’emporte, le système européen est le meilleur. En effet, les Etats-Unis sont l’un des seuls pays au monde à conserver le “middle endian” (avec la Micronésie notamment). Plusieurs corps de métiers aux Etats-Unis, comme l’armée et l’aviation, utilisent d’ailleurs le format européen ou le format international ISO 8601 (“aaaa-mm-jj”) défini en 1988 pour harmoniser les pratiques.

Dans la vie de tous les jours, les Américains font au moins une entorse à la règle en disant “4th of July” et non “July the 4th” comme l’exigerait la tradition, pour parler de leur fête nationale. Une petite entorse, mais non des moindres.